Mon hirondelle – Eric de la Brume

Mon hirondelle
Quand reviendras-tu voltiger près de moi
Me faire tourner la tête
Jusqu’à m’en étourdir.

Venir me pépier des mots d’amour
Au creux de l’oreille,
Mon hirondelle
Toi, toujours en mouvement.

Arrête ta migration
Pose tes bagages
Et viens me rejoindre
Tiens-moi compagnie

J’aimerais, que sans cage
Tu restes quelques temps chez moi
Toi mon oiseau migrateur
Que rien ne retient jamais.

Souvent je regardais à la fenêtre
Ne m’attendant à rien voir apparaître
Et un jour contre toute attente
Tu posas tes bagages dans ma demeure.

Oiseau libre et sans entraves,
Tu parcours le vaste monde
Ne tiens pas en place
Recherche douceur et chaleur

Mon hirondelle,
Ne prends plus la peine de t’échapper
Chaleur et douceur tu la trouveras
Ici dans ma chaumière

Bel oiseau, il n’est plus nécessaire
De prendre ton essor
Tu peux quitter quand tu le désires
Fais seulement de chez moi ton port d’attache

Illustration : Natou la Muse
Texte : Eric de la Brume
Le 31 juillet 2017

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

51 vues
Eric de La Brume

Eric de La Brume (331)

Bonjour et bienvenue dans mon monde! Ce que vous aller trouver ici, je ne sais pas exactement comment on peut le qualifier. Je pense que ce sont des textes qui expriment un ressenti et qu'on peut qualifier de textes poétiques et c'est pourquoi j'ai choisi cette rubrique. Ce sont des mots et des phrases jetés au hasard, de manière éparse et automatique que je cherche par après à agencer,et à leur donner un sens et une couleur. La poésie, pour moi, c'est l'expression de l'âme, un peu comme si on se noyait dans son propre regard et c'est ce regard que je tiens à vous partager..

Si vous désirez voir l’entièreté de mes textes, vous pouvez toujours vous rendre sur mon site officiel

S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Béatrice Montagnac
Membre
1 août 2017 21 h 40 min

Bonsoir Eric magnifique poème comme le plumage de velours d’une belle hirondelle

Véronique Monsigny
Membre
1 août 2017 17 h 26 min

Il parait que l’hirondelle ne fait pas le printemps.. mais elle porte bonheur aux maisons qui l’abritent… très beau texte qui vous portera bonheur, je le souhaite !

O Delloly
Membre
1 août 2017 14 h 22 min

Cool Eric, ce texte poétique
il est agréable de lire de la beauté. les mots existent pour cela !
Merci pour ce partage
OL

Plume de Poète
Administrateur
1 août 2017 6 h 53 min

Comment ne pas rester insensible à ce merveilleux texte poétique surtout quand il s’agit d’un si bel oiseau !
Merci pour ce beau partage qui effleure mes ailes…
Mes amitiés,
Alain