Ma colombe – Alain Salvador

Cette nuit j’ai rêvé

Ce songe je m’en souviens

Ma nuit n’est pas si loin

C’était un conte de fée

 

Assis à une tribune

A voir je ne sais quoi

J’ai vu descendre à moi

Sans une crainte aucune

Un bel oiseau tout blanc

Qui par dessus ma tête

Comme pour me faire la fête

Planait en tournoyant

 

Je me mis dans l’allée

Tendis le bras au ciel

Le doigt telle une chandelle

L’oiseau s’est approché

 

En vol stationnaire

Craintivement je crois

Son bec près de mon doigt

L’union allait se faire

 

Le contact est venu

En coups de becs furtifs

Un sentiment jouissif

J’en suis encore ému

 

Ses yeux je me rappelle

N’avaient rien d’un oiseau

Mais ils étaient si beaux

Comme ceux d’une demoiselle

 

Le rêve s’est arrêté

Mais cette colombe Blanche

Du lundi au dimanche

C’est ma seule vérité

 

Elle était dans ma nuit

La voici dans mes jours

Et restera toujours

Ma plus belles des Amies

 

A.S.

5 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

36 vues
Alain Salvador

Alain Salvador (253)

Je suis né en 1956, et ai toujours eu le goût pour l’écriture.
Cependant je n’ai fait aucunes études , ni de lettres ou autre chose de bien gratifiant.
Je n’ai qu’un CAP de mécanique en poche et ma vie passée en usine , ma famille avec mes trois enfants, font que depuis ma retraite, j’ai repris du temps pour me consacrer aux mots.
On pourrait dire de moi que je suis plutôt un autodidacte.
Les quelques personnes à qui je fais lire mes textes me disent que j’ai une facilité d’écriture.
A cela je leur réponds: ”ce n’est pas toujours si facile qu’il n’y paraît… ” Et pour l’orthographe, et bien je révise les règles…Il n’est jamais trop tard si l’on veut entreprendre quelque chose dans sa vie.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Saber Lahmidi
Membre
7 novembre 2020 14 h 48 min

Des moments intéressants entre le rêve et la réalité étaient évidents dans ce merveilleux poème plein de descriptions. Merci.

Colette Guinard
Membre
7 novembre 2020 10 h 42 min

Cette colombe de la paix , vous annonçait l’amitié qui allait vous lier à jamais à elle ,même dans son dernier envol