Lumière – Fabrice Ruffin

Cette pluie de photons qui venait m’ aveugler

comme si le jour n’ était plus qu’ un abime éclairé

de ces myriades de particules. J’ étais pour ainsi dire

ébloui par tant de lumière.

4 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

8 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires