L’horloge de l’amitié – Alain Salvador

Lorsque je suis avec vous, mon âme mon amie

Déjà l’intemporel fait place au temps qui fuit

Plus rien désormais ne coule dans le sablier

Le temps présent s’est arrêté, vaincu, figé.

 

L’ horloge aussi semble s’être arrêtée, muette

Et son marteau ne vient plus frapper la sonnette

Son balancier inerte ne bat plus la mesure

Des secondes, des heures, des jours et de notre usure.

 

Hélas trop vite tout se remet en avant toute

Et voici que le temps soudain reprend sa route

Sur mon écran ces mots portés à mon regard

“A demain mon ami il se fait déjà tard”.

 

©

4 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

14 vues
Alain Salvador

Alain Salvador (252)

Je suis né en 1956, et ai toujours eu le goût pour l’écriture.
Cependant je n’ai fait aucunes études , ni de lettres ou autre chose de bien gratifiant.
Je n’ai qu’un CAP de mécanique en poche et ma vie passée en usine , ma famille avec mes trois enfants, font que depuis ma retraite, j’ai repris du temps pour me consacrer aux mots.
On pourrait dire de moi que je suis plutôt un autodidacte.
Les quelques personnes à qui je fais lire mes textes me disent que j’ai une facilité d’écriture.
A cela je leur réponds: ”ce n’est pas toujours si facile qu’il n’y paraît… ” Et pour l’orthographe, et bien je révise les règles…Il n’est jamais trop tard si l’on veut entreprendre quelque chose dans sa vie.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
7 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Saber Lahmidi
Membre
28 octobre 2020 15 h 24 min

L’horloge bouge, mais l’amitié demeure. Merci du partage.

Lucienne Maville-Anku
Membre
28 octobre 2020 11 h 43 min

Texte qui se lit agréablement
Malgré et avec la mélancolie du temps qui passe
Texte tout simplement magnifique

Colette Guinard
Membre
28 octobre 2020 9 h 31 min

l’amitié n’est vraie que si elle est partagée évidemment

Colette Guinard
Membre
27 octobre 2020 23 h 49 min

vos poèmes me parlent toujours merci du partage