Les sables de la Loire – Alain Salvador

Les bancs de sable de la Loire,
Depuis longtemps ont vu échoir
De longues barques aventureuses,
Là-même où nichent les mouettes rieuses.

Les bancs de sable de la Loire,
Depuis longtemps ont une histoire
Liée à celle des mariniers,
L’âme bien née pour naviguer.

Les bancs de sable de la Loire,
Ne sont pas pour les amoureux,
Même si parfois quand vient le soir
Ils recueillent leurs corps malheureux.

Assis sur un banc de la rive,
Si mon cœur part à la dérive,
C’est que ce soir ses eaux reflètent
La couleur grise de ma défaite.

Assis me voici solitaire,
Avec ce sentiment amer
Que les eaux rejoignent la mer,
Et que je n’ai pas su te plaire.

4 2 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

19 vues
Alain Salvador

Alain Salvador (255)

Je suis né en 1956, et ai toujours eu le goût pour l’écriture.
Cependant je n’ai fait aucunes études , ni de lettres ou autre chose de bien gratifiant.
Je n’ai qu’un CAP de mécanique en poche et ma vie passée en usine , ma famille avec mes trois enfants, font que depuis ma retraite, j’ai repris du temps pour me consacrer aux mots.
On pourrait dire de moi que je suis plutôt un autodidacte.
Les quelques personnes à qui je fais lire mes textes me disent que j’ai une facilité d’écriture.
A cela je leur réponds: ”ce n’est pas toujours si facile qu’il n’y paraît… ” Et pour l’orthographe, et bien je révise les règles…Il n’est jamais trop tard si l’on veut entreprendre quelque chose dans sa vie.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
10 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Anne Cailloux
Membre
18 avril 2021 14 h 00 min

Magnifique, j’ai l’impression de voguer dans les années 60!! pourquoi je ne sais pas, mais, il y a des écrits où les images viennent directement à l’esprit.. Bravo

Pascale Jarmuzynski
Membre
18 avril 2021 10 h 01 min

Qu’il est joli ce texte sur
cette Loire bien souvent enragée …
que l’homme a réussi à domptée …
et l’on a tous un coin, un banc, un rocher ou l’on aime se poser lorsqu’un besoin de repli se fait sentir ….
Bon dimanche à vous Alain. Cordialement Pascale

Lucienne Maville-Anku
Membre
18 avril 2021 1 h 14 min

Très beau texte, Touchant avec les émotions fortes dans les huit derniers verts en particulier.
On a tous besoin par moment de ces moments de retraite pour être avec soi-même.
J’aime bien ce “banc” qui est là, comme semble-t-il un “unique” et ami fidèle comme le montre ce contraste entre “les bancs” et “le banc“, et tout le symbolisme qui l’emplit. image forte.

Merci, Alain.

Colette Guinard
Membre
17 avril 2021 17 h 27 min

Cette Loire est surprenante faudrait-il se méfier de certains endroits où il y aaurait des sables mouvants attention! bonne soirée ! Blanche