Les marches du cœur – Eric de La Brume

Rien n’est plus pénible
que de gravir les marches du cœur,
de passer de la bassesse
à la hauteur et au partage.

Gravir les marches du cœur
demande effort et volonté,
intégrité , altruisme
et persévérance.

L’ascension est pénible,
les marches hautes et parfois accidentées.
Peu arrivent au sommet,
beaucoup préfèrent retourner vers le bas.

Souvent, on regarde cet escalier,
sans vouloir vraiment le gravir,
préférant rester ras-du-sol,
choisir la facilité, l’égoïsme et la cupidité.

Avoir du cœur, c’est rarement naturel,
cela s’apprend souvent.
Monter les marches demande un effort,
rester en bas n’entrouvre pas les portes du cœur.

Ceux qui veulent atteindre le sommet
ne sont pas légions
et le bien plus âpre et ingrat
à distribuer et à répandre..

Mettons l’espoir en avant,
espérons qu’un jour,
l’humanité toute ensemble
empruntera les marches du cœur.

Pour créer un monde meilleur et fraternel
ou la seule religion sera l’amour à partager
et le but commun,
atteindre le sommet.

.

Titre et Illustration : Nath La Muse
Texte : Eric de La Brume
Le 25 juin 2018

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

24 vues
Eric de La Brume

Eric de La Brume (331)

Bonjour et bienvenue dans mon monde! Ce que vous aller trouver ici, je ne sais pas exactement comment on peut le qualifier. Je pense que ce sont des textes qui expriment un ressenti et qu'on peut qualifier de textes poétiques et c'est pourquoi j'ai choisi cette rubrique. Ce sont des mots et des phrases jetés au hasard, de manière éparse et automatique que je cherche par après à agencer,et à leur donner un sens et une couleur. La poésie, pour moi, c'est l'expression de l'âme, un peu comme si on se noyait dans son propre regard et c'est ce regard que je tiens à vous partager..

Si vous désirez voir l’entièreté de mes textes, vous pouvez toujours vous rendre sur mon site officiel

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Invité
3 juillet 2018 10 h 19 min

belle image de l’amour, il faut travailler et on s’élève à aimer – Gaspard

Christian Satgé
Membre
28 juin 2018 12 h 59 min

Que voilà un bel et noble escalier… Bravo et merci.