Le théâtre – Philippe Dutailly

Le théâtre

Le silence des âmes règne dans la cité
Lorsqu’aucune parole ne sort d’un théâtre
Car le rêve naît aussi lorsqu’il est récité
Et réchauffe des cœurs comme le feu de l’âtre.

Les mots y sont grandis par des voix assurées
Racontant les amours ou les peines humaines
Avec tant d’emphases, d’émotions susurrées,
Qu’ils font vivre César, Cyrano ou Chimène.

Des soucis du voisin les hommes n’en ont cure
Mais ils savent pleurer dans les salles obscures
Quand un acteur dépeint une vie trop servile.

C’est pourquoi le plaisir d’entendre ces répliques
Vaut bien quelques rimes en forme de supplique
Pour que l’on vit cet art triompher dans les villes.

07 04 1993

4 2 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

13 vues
Philippe DUTAILLY

Philippe DUTAILLY (54)

Tombé amoureux de "L'albatros" de Charles Baudelaire, poème appris lorsque j'étais 'écolier et nourri au hasard de Victor Hugo, Georges Brassens, Léo Ferré, Lamartine et beaucoup d'autres, j'ai commencé à faire rimer les mots vers l'âge de 18 ans. D'abord très inspiré par Brassens, j'ai pris, au fil du temps, mon autonomie pour en venir à des textes plus intimes qui, pour certains, servirent d'exutoire à des émotions mal vécues.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Alain Salvador
Membre
6 novembre 2020 13 h 28 min

En place de nous passer à la télévision toutes ces “conneries américaines”, des flics faisant “pan ! pan! ” avec leur pistolet, à grand bruit de sirène et de pneus qui crissent, il serait temps en ces moments difficiles d’au moins nous repasser des choses intelligentes…En attendant que les acteurs de théâtre reprennent leurs rôles et que les spectateurs de nouveau s’installent dans les fauteuils des salles de spectacles