Le livre semainier ! – ILEF SMAOUI –

Cette semaine sera un livre avec sept pages
Chacun bien sûr garnira ses pages avec ses images
Chacun mettre chaque jour son propre colorage
Chacun voudra sans doute ajouter ses hommages

Chaque jour aura ses heures spéciales
Même si ce n’est pas le régal total
On saura y mettre des notes musicales
On saura y répandre odeur florale

Chaque journée nous sera inconnue au début
Quand elle touche sa fin on dira on l’a vécue
On dira on l’a ressenti on l’a écrite on l’a lue
On dira elle est passée mais on a vu entendu su

Lundi on réalise que c’est une semaine toute nouvelle
Encore une fois on a des chandelles des manivelles
Encore une fois on chante que la vie est super belle
Encore une fois on contribue à ce qu’elle soit non cruelle

Dimanche on s’étonnera de voir arriver la fin de la semaine
On va dire combien on est content de vivre la prochaine
On va aussi soupirer le temps court l’autre est si lointaine
Et avec plus d’entrain à la vivacité paix amour on s’enchaine

Notre livre semainier
On fera tout pour qu’il soit printanier
On va pas du tout nier
Qu’on aime emplir de joie nos paniers

Oui ce livre aura sept feuilles
Prions pour que aucune d’elles ne porte le deuil
Pour que paix traverse seuils
Pour que modestie amabilité vainquent orgueil

Chacun aura son livre et sera son écrivain
Il le décorera avec son cœur et ses mains
Chacun va graver ses lignes ses quatrains
Il mettra ses empreintes c’est sûr et certain

12919687_849848181807778_8457421616356509822_n

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

7 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Véronique Monsigny
Membre
4 avril 2016 18 h 19 min

Ma semaine comme un rondeau, en clé de sol ou clé de fa…
Merci Ilef pour ta semaine comme un livre que l’on découvre page à page, blanches ou noires il faut les lire… c’est gai et encourageant.