Le Chevalier du Ciel – Jean-Luc Carini

LE CHEVALIER DU CIEL

L’infini est tel un océan d’étoiles,
Ces soleils illuminent des mondes inconnus,
Dessinant l’horizon d’un univers cathédral.
Seul la lumière conduit, un visiteur perdu.

Il était une fois, un enfant demi-dieu,
Son père veillait en sage sur l’empire de ces cieux.
Tous connaissaient la joie, et vivaient dans la paix ;
Jusqu’au jour ou un ange, vint à se révolter.

Brandissant son épée sur les êtres de chair,
Il s’habilla de sang, et sema la terreur,
Mais le fils du grand roi lui déclara la guerre,
Elevant ses vaisseaux, du plus profond des mers.

Le mutin du royaume enfanta une femme,
Elle était plus que belle, et indigne de lui.
Il la mit en prison, faute d’avoir une âme,
Et reprit ce défi, oubliant son délit.

Après chaque victoire, en joyeux scélérat,
Il préparait bataille, on ne sait où et quand…
Stratagème insolent ou le tyran brilla ;
Cette tragique histoire dura près de mille ans.

Dans son cachot doré, la princesse implorait.
Et le fils du divin entendit ses prières.
Au profond de l’empire, il partit la sauver,
Le voyage en sa fin, trouva la prisonnière.

Parcourant le palais, il surprit le mauvais ;
Son pouvoir maîtrisé‚ il dut rendre les armes,
Et voyant que sa fille embrassait l’héritier,
L’empereur des ténèbres, s’effondra dans les larmes.

C’est ainsi que l’amour triompha du malheur,
C’est ainsi qu’un baiser a changé tous les cœurs.
Au secret de mes nuits, dans un profond sommeil,
Quelquefois je deviens, ce chevalier du ciel !

©(Jean-Luc Carini – Oeuvre protégée – dépôt Sacem 2020)

1.5 2 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

20 vues
Jean-Luc Carini

Jean-Luc Carini (5)

À l'âge de 10 ans, âge ou j'ai eu mon tout premier microscope, je me disais que plus tard, je serais docteur en biologie et probablement chercheur. Et bien qu'aujourd'hui, j'adore toujours autant la science, et que j'ai encore plusieurs microscopes (je fais quelquefois de la microphotographie.), après des études de musique au conservatoire, et un passage éclair dans des choeurs d'opéra, c'est auteur compositeur interprète et technicien en Informatique, que je suis devenue. Je suis multi-instrumentiste, car je joue du piano, de la basse et de la guitare. J'adore aussi l'écriture de "pitchs" pour le cinéma et j'ai même une ébauche de scénario dans le domaine du paranormal (qui me fascine). Mes poètes préférés sont Victor Hugo, Verlaine et Rimbaud, mais aussi Jean De La Fontaine et bien d'autres. J'aime écouter du Bach, du Mozart, Georges Moustaki et Léo Ferré.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires