Le chant de l’opéra – Fattoum Abidi

chant de l'opéra 2.

Le chant de l’opéra

 

Le chant de l’opéra

 

Me berce dans un champ de rêves magiques,

Mon âme se laisse emporter par la mélodie magnifique,

La cantatrice chante divinement,

Et les auditeurs se bercent magiquement.

 

Ce chant lie la chanteuse avec un ciel gracieux,

La sérénité couve le monde dans une quiétude divine,

La musique caresse affectueusement la diva radieuse,

Où l’amour se joue en note mélomane et le monde est radieux.

 

L’archet caresse son violon, la musique  est douce,

Comme une source de bonheur la symphonie arrose de joie,

Dont la musique apaise les âmes et elle adoucit les mœurs,

Ma présence dans une salle de présentation musicale est éprise.

 

Je me suis laissé emporter par la beauté magique,

Où la mélodie purifie les âmes de toute tristesse,

L’esprit se débarrasse de son chagrin  et la mélancolie,

Sort sur les pointes des pieds de la salle mélomane,

Mon cœur s’embaume en écoutant une symphonie magique,

Le monde a besoin d’un répit de bonheur et l’oiseau s’en réjouit,

La cantatrice porte une robe ravissante dont le parfum,

Est cueilli des champs  des roses magiques.

 

Mon corps vague au rythme des notes mélomanes,

Mon âme plane dans l’espace de la liberté,

Et les arbres se laissent emporter par une danse douce,

Sous le charme de la musique mes syllabes se glissent,

Sur mon papier elles dansent en toute gaieté,

Mes sentences écoutent la mélodie captivante,

La divinité dans l’âme de la chanteuse m’éblouit.

Mon corps se purifie de toute fatigue, j’écoute la musique magique.

 

Ah ! Le piano j’adore cet instrument de musique,

Il se place au milieu de la salle de la présentation,

Comme un roi, il invite sa reine à caresser ses claviers,

Dans un studio de la télévision,  mes yeux sont attirés

Par un piano à queue, dans un coin il se positionne,

J’avais eu envie de jouer sur ce piano, mais le contexte,

N’était pas propice, ah je reviens écouter ma cantatrice adorée.

Le ballet va commencer à chanter mes notes humaines prenez places.

© Fattoum Abidi 12.6.2016

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

6 vues
Fattoum Abidi

Fattoum Abidi (1)

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires