La valse des roses – Eric de la brume

Tu es ma rose exotique,
venue des sables chauds du désert,
que j’aimerais mettre en musique,
t’entraîner dans une valse folle.

Te faire exhaler ton parfum
qui envoûte et flatte mes narines,
laisser mon esprit s’évaporer,
te tenir dans mes bras en tournoyant.
.
A deux, enlacés, virevoltant,
sur une piste fleurie,
accompagnés par la valse des roses,
aux odeurs envoûtantes.

Une rose éclose,
déposée sur une partition
d’où s’échappe une douce mélodie,
aux reflets d’amour.

Un parterre de celles-ci,
nous accompagne dans notre envolée
dans un chatoiement de couleurs,
jaune, rouge et rose saumon.

Tu es ma rose,
la plus belle d’entre toutes,
diffusant chaleur ,
et éveillant les sens.
Tout en m’entraînant dans ton tourbillon.

Rose, symbole de l’amour,
sous toutes ses formes,
Tu nous enveloppes de ton manteau multicolore,
et la valse tout en gerbe
de tes fleurs nous grise.

Malheureusement, exotique tu es,
et c’est un rêve
que je fais éveillé
qui me hante.

Illustration : Nath La Muse
Texte : Eric de La Brume
Le 19 décembre 2018

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

87 vues
Eric de La Brume

Eric de La Brume (331)

Bonjour et bienvenue dans mon monde! Ce que vous aller trouver ici, je ne sais pas exactement comment on peut le qualifier. Je pense que ce sont des textes qui expriment un ressenti et qu'on peut qualifier de textes poétiques et c'est pourquoi j'ai choisi cette rubrique. Ce sont des mots et des phrases jetés au hasard, de manière éparse et automatique que je cherche par après à agencer,et à leur donner un sens et une couleur. La poésie, pour moi, c'est l'expression de l'âme, un peu comme si on se noyait dans son propre regard et c'est ce regard que je tiens à vous partager..

Si vous désirez voir l’entièreté de mes textes, vous pouvez toujours vous rendre sur mon site officiel

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Laurence de Koninck
Membre
22 décembre 2018 13 h 08 min

Votre beau poème respire l’amour et il fleure bon. Merci Eric de nous enivrer!

Lise Beverly
Membre
20 décembre 2018 19 h 37 min

Bonsoir Eric, vous n’avez rien à envier lorsque je lis vos textes comme celui-ci , Ronsard vous aurait fait des compliments … Amicalement poétiquement. Lise.