La plume porte plusieurs costumes – ILEF SMAOUI –

On écrit parfois juste avec la tête
Pour un motif quelconque qu’on souhaite
On écrit aussi avec coeur du poète
Et c’est le jardin intérieur que l’on reflète

Ce qu’écrit main une gomme le remplace
Ce qu’écrit coeur se grave et sa trace
Ni le temps ni même la mort ne l’efface
Ses mots la perpétuité les enlace

Quand la main agit sous le seul ordre de la tête
Son écriteau peut être juste un moment de fête
Son écrit peut être juste un instant qui l’embête
Sitôt temps passé cet écrit sera classé dans oubliette

Quand la main agit sous l’emprise de la pompe
La couleur qu’elle verse jamais elle ne s’estompe
Les mots qu’elle glisse ne peuvent avoir crampe
La senteur qu’elle répand jamais elle ne trompe

Qu’on écrit avec tête ou avec palpitant
Tant que le lire peut rendre quelqu’un content
Tant qu’il arrive à combattre tout Satan
Même s’il n’est pas épatant il reste utile longtemps

b86e3519fb9d1cf8add3062f64fe4c8c

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

27 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Plume de Poète
Administrateur
30 octobre 2016 9 h 50 min

La plume devient réflexe automatique quand les mots viennent du coeur, il n’y a pas besoin d’inspiration, de concentration ou de réflexion, la main la porte sur le chemin du manuscrit pour déverser ses rimes qui nous apportent tellement de bonheur.
Merci pour ce beau partage poétique écrit à la plume de ton grand coeur mon amie.
Alain

Brahim Boumedien
Membre
29 octobre 2016 17 h 26 min

La plume, en effet, chère amie, peut revêtit sa tenue de tristesse, son ensemble de joie pour la fête, sa salopette, pour le travail et le bricolage, selon les circonstances et selon l’humeur du jour ! Merci, chère amie, pour ce partage utile et intéressant !