J’ai écouté les conseils des animaux et c’est un soleil anti maux ! – ILEF SMAOUI –

J’ai toujours emprunté
La voix des animaux pour chanter
La bonté et l’humanité
Dans leur monde il y a tant de beauté

J’ai crée un petit cirque poétique
J’y glisse souvent mes critiques
J’y tisse aussi vers romantiques
User leurs langues m’est fantastique

Le cheval m’a communiqué le bienfait de la liberté
M’a priée de crier « ô humains où est votre dignité ? »
Enlevez cette bride et courez vivez en santé avec fierté

La tigresse m’a appris comment s’user la peau
Pour ne jamais mettre dans ma poche mon drapeau
Et pour aussi divaguer un peu et travailler du chapeau

La tortue m’a expliqué
De ne pas rendre la vie compliquée
D’être non sophistiquée
Et la simplicité toujours l’appliquer

Elle a ajouté qu’il faut parfois
Ne pas demander ni quoi ni pourquoi juste être coi
Ralentir le pas savoir s’arrêter et profiter de la joie

Le loup m’a fait un sourire fort doux
Puis a récité dans un chant si chou
Faut pas oublier d’être parfois un peu fou
Et ne jamais laisser la tristesse vous mettre à genoux

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

6 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires