Ils font le mieux peu importe le milieu – Ilef Smaoui

Poisson de mer
Oiseau de l’air
Tous deux fiers
Donnent à l’homme de terre
Leçon exemplaire

 

L’un aquatique et l’autre aérien
Aucun ne connait ceci m’revient
Aucun ne dit ceci m’appartient
Ils n’ont rien et se sentent si bien
Ils savent ce que n’ont pas su les terriens

Sans frontière
Sans barrière
Sans poussière
La terre entière
Les mers les airs sont leurs lumières

Terriens pourquoi tant de guerres
On est tous sur terre des locataires
Nul être vivant n’en est propriétaire
Pourquoi tonnerre de la haine ne pas le taire
Et chaque petit bonheur l’extraire

Poisson sans orgueil
Oiseau sans fauteuil
Ils ne causent pas deuil
Ils n’ont pas cercueil
Ô humain c’est l’moment d’ouvrir l’œil

Ô terriens vous les intelligents
Pourquoi adorer le pouvoir plus que les gens
Pourquoi ne pas être juste gent
Pourquoi ne pas être indulgent
Répandre l’amour sur terre devient si urgent

.

©Ilef Smaoui

       

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

64 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Lise Beverly
Membre
25 décembre 2018 3 h 38 min

Bonjour, oui, l’Humain qui s’imagine si intelligent devrait plus regarder et se calquer sur les animaux mais non c’est la course au pouvoir . J’adore votre phrase ” on est tous sur terre des locataires …. ” oui, nous sommes de passage …. Amicalement poétiquement. Lise.