La grenouille qui se prenait pour Don-Juan – Anne cailloux

  • Bonjour Frog, tu va bien?
  • -Tu as vu les deux rainettes là-bas ! Mon Dieu, tu as vu celle de droite, elle a des cuisses longues comme un jour sans fin.
  • Logique, elle fait la météo sur radio tropique.
  • Et quel rapport avec ses cuisses?
  • Bé, elle monte et elle descend de l’échelle quatre fois par jour. Et l’autre, elle est brésilienne. Elle est aussi super musclée.
  • Brésilienne? Mais que fait-elle dans ce coin perdu de Versailles?
  • Elle dormait au milieu d’une caisse de mangue, quand la caisse s’est refermée sur elle. Direction le cargo.. Depuis, elle donne des cours de samba et de
  • Pilate.
  • Elles me donnent chaud les reines, je crois bien que je vais aller leur parler de mon nouveau bocal avec climatisation.
  • Ha parce que tu as un bocal avec climatisation?
  • Ouais, je me suis offert ça, vitres teintées, nénuphars du japon, ascenseur pour monter hors du bocal, lit fait de feuilles grasses pour dormir, volet électrique, hydrométrie automatique et salade bio offerte à volonté. Et toi ?
  • Mes parents sont partis pour le lac Léman, j’ai donc leur bocal, un cube carré style le Corbusier. Bon, c’est un vieux truc mais pour l’instant cela me suffit. Mais dit moi, tu es marié toi, il me semble!
  • Écoute verdure, oui je suis marié, mais c’est juste pour m’amuser. De toute façon, elles aiment quand tu leur fais des compliments et que tu les gâtes.

    Regarde le week-end quand je fais le service d’ordre, au marécage du lac et bien, je leurs offre des mille-pattes et des cocktails et elles sont toutes autour de moi ! De plus, elles me font des effets de pattes au fond de l’eau, elles ne sont pas non plus blanches comme des oies. Tu veux savoir ce que je leur dis ?

  • Oui ça m’intéresserait juste par curiosité.
  • Voilà mon baratin, je m’approche d’elles, dans un salto arrière, puis je leur fais un baisemain sur les pattes antérieures, je dis alors, avec une voix de mâle en rut : Vous avez les plus beaux yeux globuleux de tout l’univers et votre ramage est sublime. Vos doigts palmés sont magnifiques et quand je vous parle, mes narines frissonnent…Je vous propose de nager côte à côte, d’aller faire de la plongée au large, puis je vous offre de m’épouser et nous ferons des têtards..Croa croa moi, je vais vous aimer follement.
  • Et ça marche?
  • Mais oui verdure, elles sont naïves, elles mordent à l’hameçon, elles croient toutes ce que tu leur dis. Mais dit moi Verdure, la brésilienne elle était en ménage avec un crapaud des villes non?
  • Oui mais il a eu un pépin.
  • Quoi donc!
  • Il prenait des amphétamines et à force de gonfler, il a explosé.
  • Fan de chichoune, le pauvre, c’est vrai quand je le voyais sauter de nénuphars

en nénuphars, il coulait et les nénuphars avec. Elle est donc libre la

Brésilienne !! hum.

-Une te suffit pas ?

    • Ba non, et puis elles se font des vacheries entre elles pour finir à ma patte, pas de ma faute. Je profite de la vie parce que moi, je sais…..
    • Pourquoi tu dis cela et tu sais quoi ?
    • J’ai été voir une voyante, tu sais madame soleil, la femelle hérisson ?
    • Je ne la connais pas !
    • Mais si, celle qui vit sous une caravane.
    • Non, je ne fréquente pas les hérissons, ça pique.
    • Elle m’a prédit l’avenir, elle m’a dit que j’allais rencontrer la femelle de ma vie, et que j’allais finir ma vie avec.

      Hé bien, elle n’est pas belle la vie ? C’est l’Amérique. Pourquoi tu fais cette tête-là ?

    • Ouais, effectivement je vais rencontrer la grenouille de ma vie et je vais finir ma vie avec, mais il y a un bémol
    • Quoi ?
    • On finira tous les deux au restaurant, il s’appelle « Á la belle cuisse» et nous finirons notre vie, dans la friteuse, avec du gingembre.
    • Ha oui pas cool, au fait, Froc, tu es gentil, je reviens sur ma promesse, je ne serais pas ton témoin et tu ne m’invites pas….. Je t’appelle et on se fait une bouffe 
  • ©2017 Anne Cailloux
0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

73 vues
Anne Cailloux

Anne Cailloux (304)

Depuis ma naissance, je fus autodidacte et trop rêveuse.
Spécialiste dans l'art thérapie et les maladies neurodégénératives, j’essaie de retenir le temps des autres et du mien.. Quelques diplômes, une passion pour l'art et les poètes. J'ose dormir avec Baudelaire.
Je suis une obsédée textuelle . Je peins, je crée et maintenant j’écris. Je remets cent fois mon ouvrage pour me corriger. De quinze fautes par lignes je suis passée à quinze lignes pour une faute... Deux livres en préparation et peut-être un recueil de poèmes, si Dieu veut.Anne

Je suis une junky des mots..

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires