Emoi et toi – Laure Fayarde

Sur  un air de musique
Tu as trouvé les mots
Fait vibrer la rythmique
De ma vie en solo

J’ai toujours en mémoire
Ce dîner aux chandelles
Pris avec grand émoi
Dans ton sixième ciel

De là-haut c’était beau 
Et on n’était pas seuls
Les chants des angelots 
Sonnaient comme un accueil

Les étoiles filantes
Illuminaient le ciel
Et nos amours naissantes
Prenaient un goût de miel

Des muses libertines
Aux formes arrondies
Aux allures coquines
Nous proposaient des fruits

Un Cupidon discret
Décochait quelques flèches
Un élixir secret
Bu avec tant d’ivresse

L’harmonie de la lyre
Enchantait nos deux cœurs
Le parfum de la myrrhe
Envoûtait nos ardeurs

Aux lueurs des bougies
Sous la voûte des cieux
Dans notre petit nid
Nous avons fait un vœu

Quand le ventre arrondi
Par un si grand bonheur
Je donnerai la vie
Qui scellera nos cœurs

Nous quitterons la lune
Pour habiter enfin
Une adresse commune
Sans curieux, sans témoin

 

©L. fayarde

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

27 vues
Sauvegardes Poèmes

Sauvegardes Poèmes (538)

Ce compte regroupe tous les poèmes des auteurs qui ne sont plus inscrits sur le site en tant que Membre afin de laisser une trace de leurs textes pour le plaisir des lecteurs depuis le site Plume de Poète.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires