De la pluie j’ai appris que les larmes essuient ce qui nuit ! – ILEF SMAOUI –

Toute méchanceté je l’ai protestée
L’injustice je l’ai contestée
Jamais mon cœur n’a pu ou su détester
Larmes sitôt manifestées
Seul l’amour a pu dans mon cœur rester

Pour tout geste qui m’a cartonnée
Pour tout nuage qui m’a sillonnée
Larmes viennent tourbillonner
Et remontent tout entier pardonner

Tant de douleurs m’ont fait gémir
Face aux offenses j’ai vu mon visage blêmir
Larmes se déploient pour me calmir
Et mon cœur à nouveau sourit rit et admire

Plusieurs déceptions m’ont atrocement déchirée
Plusieurs béatitudes m’ont si brusquement virée
Larmes coulent pour que leur torrent puisse tout retirer
Pour que cœur puisse reprendre rêve qui le fait chavirer

Comme la pluie qui vient laver la terre de toutes les poussières
Les larmes ne laissent aucune âme rancunière
Comme la pluie après avoir nourri la terre est fière
Les larmes effacent le mal et laisse l’amour et ses lumières
J’ai appris de la pluie comment gracier et garder valeurs princières

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

21 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires