Dans la fumée – Guillaume Aatira

Dans la fumée

Hommes de chants, cet hiver est mortel

Et bien trop froid pour allumer l’autel

Que vous couvez dans le cri des alarmes.

 

Ce feu sacré, priez-le sans vacarme

Car il est faux de penser l’honorer

Par un incendie qui peut le dévorer.

 

Nous vous voyons, clamer votre espérance

Comme des saints dans la terrible errance.

Marchez, hérauts, vos bras toujours tendus

 

Aux jour nouveaux, et aux soirs descendus.

Vous guiderez l’hôte en offrant vos paumes.

Demain enfin, République et Royaume.

 

Dans la fumée, les révolutions

Sonnent l’hymne aux pures dévotions

Sous les éclats. Qui entend ces paroles

 

Chasse la peur pour danser la Carole,

Et sent son coeur guéri du noir venin.

Ecoutez donc ces voix, ces chants sereins

 

Pour vous guider dans l’ombre assassinée

De la brume. Bientôt, les destinées

Et l’histoire troueront l’épais brouillard,

 

Faisant fuir le mensonge et le pillard.

A bas monstres sans loi ! Sournois fantômes !

Demain enfin, République et Royaume.

.

©Guillaume Aatira – 26/01/2019

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

26 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires