Cuir le coeur – Michel Saltaire

Le soleil ne sait pas cuir le cœur

il cultive les fleurs fait lever le blé

produit des mangues bronze nos peaux

allonge les os nourrit la vie

distribue la lumière à tout l’univers

mais ne sait pas cuir le cœur

en désaccord avec  ses puissants rayons

 

Le cœur comme un petit ballon bondit

contourne le soleil à la vitesse d’une fusée

et jette par terre les étoiles du ciel

petit dieu rendant amers nos jours sur terre

4 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

8 vues
Michel Leutcha

Michel Leutcha (96)

Je m'appelle Leutcha Michel. Mon nom de plume est Michel Saltaire. Je suis poète et j'ai publié Berceau des chats et des souris aux Éditions L'Harmattan à Paris en 2009, Judas de jadis, Judas d’aujourd’hui dans la même maison d'édition en 2013, et Pinceau arc-en-ciel suivi de Écrits de jouvence aux Éditions Proximité à Yaoundé en 2018. Jésus-Christ est mon Seigneur et la Poésie ma passion.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Lucienne Maville-Anku
Membre
4 août 2021 12 h 18 min

🛰 Le cœur ici, tel un grand satellite naturel, bien que le poète le décrive comme un “petit ballon”, bondit. Il est tout rond. Et tournoie.
🌙 Tourne dans sa danse la lune qui à la nuit préside autour du soleil qui veille ni ne sommeille. Ne loue-t-il pas le poète, dans ses premiers vers, de ce dernker, la grande étoile les bienfaits…
Le soleil est un cultivateur…”Il cultive les fleurs.. –
🌞 Le soleil est un stimulateur, un générateur de vie qu’il “nourrit”…”…et fait lever le blé”.
🌞Le soleil est perçu métaphoriquement par le poète tel un producteur de “mangues”, symboles de prospérité, d’amour, de fortune, de bonheur, de maturité plénitude…etc, pour le lecteur qui les papilles gustatives attisées, se régale…
🌞 Il est à noter que c’est “à tout l’univers”, impartialement, que le soleil “distribute la lumière” qui éclaire.
Cependant, paradoxalement bien que soient “puissants ses rayons”, qui merveilleusement par des amines vitales entr’autre permettent l’allongement des os, “le soleil ne sait pas cuir le cœur”.
Quand il sort de sa chambre, de sa “cabine nuptiale”, c’est pour briller et rendre heureux. S’embrasent par l’ardente puissance de sa chaleur des forêts …mais le cœur, le “petit ballon”, il réchauffe.
🌙 Tourne la lune amoureuse autour du soleil de sa valse d’une année. Et de lui, l’époux, reçoit-elle la lumière qu’à son tour, heureuse, ne cuisant, mais fondant d’amour, elle reflète.
Un danger, si l’anime le cœur la haine, “amers nos jours” il rendra, et causera bien d’autres dégâts, si d’orgueil et d’égoìsme ce “ballon” est gonflé. Tomberont en averses bien des étoiles qui font pourtant que scintillent nos ciels.
🌞 Que brille le soleil…
🌙Et que fondant soit à chacun son cœur..🌚Que froid de haine saisi il ne soit…
🔥Mais toujours brûlant du feu de l’amour pour des rondes qui égayent il soit…
(@Lucienne Maville-Anku, 04/08/21)

🪶 Merci, au poète Michel Saltaire, pour cet écrit si riche.