Belle journée – Colette Guinard

BELLE JOURNÉE

Ce matin je me réveille
Par une journée ensoleillée
Le soleil de ma fenêtre
Me dit, allez sors du lit

Éveilles -toi à la vie
Regardes ,elle t’attend
Il ne tient qu’à toi
Ses bras , elle te tend

Cette fois-ci je souris
Son charme enivrant
Est plein de promesses
Il me propose , avec délicatesse

Que ce jour soit , tout aussi charmant
Que cet horizon d’un bleu azur
Où papillons ,hirondelles sont à l’abri
De cette envolée de sauterelles

Qui réveillent mes tourterelles
Encore , endormies c’est surprenant
Elles qui d’un battement d’ailes
Habituellement me réveillent en chantant

Dans mon jardin rempli de fleurs et d’airelles
Je vais aller flâner et rêver à ce futur
Qui fera de ma journée sans soucis
Des minutes des heures éternelles

Ainsi j’irai m’endormir ce soir
Accompagnés de souvenirs
Mon cœur plein d’espoir
Avide de revivre avec joie
Ces moments semblables à n’en plus finir

Texte de Colette Guinard

4 2 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

7 vues
Colette Guinard

Colette Guinard (435)

Je suis marié à Jean depuis 63 ans ,nous nous sommes connus gamins 14 et 17 ans , nous nous aimons d’un amour idyllique qui a enrichi ma vie et m’a donné des ailes ,de l’inspiration pour la peinture,la sculpture, la poésie , je suis en fauteuil roulant depuis treize ans après un A V C !
Actuellement je vis dans un résidence seniors afin d’être proche de mon époux qui est en face dans un ehpad en fauteuil roulant lui aussi ayant fait un très grave A V C il a perdu toute son autonomie mais garde intact son intellect ce qui nous permet de vivre notre complicité !

Nos quatre enfants nous ont donné une grande famille Jean et moi attendons ensembles le bout du chemin main dans la main, rien ne vaut la vie elle mérite d’être vécue

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Alain Salvador
Membre
29 novembre 2020 13 h 47 min

La chaleur d’un poème plein de fraicheur.
Merci chère Amie pour toutes ces jolies choses que vous couchez sur le papier,sans attendre le soir….
Votre bonheur retrouvé est à l’image des beautés que vous décrivez de votre fenêtre…