Adieu – Stéphane


Adieu belle enfant aux cheveux noirs,
Oublie moi pour toujours et sans espoir,
Je pars où les astres sont rois,
Dans un pays vide de rien, où rien n’aboie,
Je pars le soleil sur l'épaule et la vie au tombeau,
J'attends le train de lune, première étape,
.
Comme une ombre, monstre des Carpates,
Va belle enfant, laisse moi rire de vous,
J'existerai ailleurs, toujours en vous,
Des molécules complexes aux simples atomes,
Je ris avec les fantômes,
Détache toi chère enfant, je ne suis qu'arômes,
Alchimie de substances en déliquescence,
Évaporé en feu follet, je suis d'une autre essence,
Mais de mon tombeau ou en flocons de cendres,
Je visiterai encore vos nuits, jusqu'à oublier votre Alexandre.


©stéphane
0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

10 vues
Stéphane

Stéphane (74)

54 ans, des idées et des images plein la tête que j'aime partager.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires