A Martigues – Claudette Tricoire

A  Martigues

La « Venise provençale »

Il ya toujours quelque chose à célébrer

Un baptême ou une communion

Un mariage ou un enterrement

Il n’y même parfois rien

Mais on célèbre quand même

A Martigues

La « Venise provençale »

Il y a toujours une fête

Pour rire ou pour pleurer

Pour les riches ou pour les pauvres

Il n’y a même parfois rien

Mais on fête quand même

A Martigues

La « Venise provençale »

Il y a toujours une nouvelle à partager

Un évènement qui passe

Un petit rien de tous les jours

Il n’y a parfois rien

Mais on partage quand même

A Martigues

La « Venise provençale »

Quand il n’y a vraiment plus rien

Plus rien à célébrer plus rien à partager

Le vaillant chroniqueur

S’en va chez l’archevêque du coin

S’en va même au Vatican

S’en va de part le monde

A Martigues

La « Venise provençale »

Même quand il n’y a rien

Il y a toujours quelque chose

Même quand il ne se passe rien

Il se passe toujours quelque chose

C’est la vie à Martigues

La « Venise provençale »

Pour le guetteur de l’aube

©Claude-Marie T. 25/12/15

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

200 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Eric de La Brume
Membre
30 juin 2018 10 h 09 min

Il y a déjà longtemps que je ne suis plus allé en Provence, mais c’est pas uniquement réservé à Martigues; Il y avait toujours quelque chose à raconter en Provence quand le soleil éclairait le paysage et que les gens lui tenaient compagnie à l’extérieur. Très joli texte.