A Contresens- Gilles Baychelier

A contresens je mène ma vie,
à contresens toujours en équilibre,
à contresens j’ai bien eu des envies,
à contresens à l’inverse des autres je vis .
c’est comme ça que j’ai toujours vécu..
un coup secouriste , un coup militaire
un coup coureur , un coup électricien
un coup couvreur et inversement
un jour ici , demain là-bas .

.
Chaque jour est comme un défi
les mois les années, sont tout aussi différents
toujours plus fort je renais de mes cendres.
à contresens je mène ma vie,
à contresens toujours en équilibre,
à contresens j’ai bien eu des envies,
à contresens à l’inverse des autres je vis .

.
Je cours toujours en marchant
comme un courant d’air sans penser à demain
mais encore et encore à mes gamins
une partie de moi de mon passé de ma vie
le temps, les vents tournant
n’ont aucune prise sur ma personne
même si mes mots résonnent
comme dans un couloir hurle le silence
à contresens je mène ma vie,
à contresens toujours en équilibre,
à contresens j’ai bien eu des envies,
à contresens à l’inverse des autres je vis .
Comme le phénix renaissant de ses cendres

©

3 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

5 vues
Gilles Baychelier

Gilles Baychelier (58)

je suis discret dans la vie comme au travail...on m'entend très peu.
je parle beaucoup par écrit, en sachant très bien que les écrits reste pour longtemps. J'écris comme je parle, comme je pense, comme je vie ....
je suis un père célibataire vivant mes joies au travers de mes gamins, je revis quand je les vois.
je suis électricien de métier, l'écrit n'est que secondaire une occupation.
j'ai la chance d'avoir avec moi un chien, un chat qui me supporte, ici dans les montagnes qui ont gardées ce coté sauvage mystérieux ou le seul bruit n'est que silence, loin de tout, loin de la folie humaine.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires