TRISTIA de Badar

2110878523_small_1

 

TRISTIA__ de BADAR 2015..
.
Je caressais tes beaux yeux,
Dévorais tes doux sourires,
Embrassais ton cœur heureux
Et jouissais de tes soupirs.
.
.
De mes rêves puritains,
J’en faisais des nuits coquines.
Mon corps devenait le tien
Allongé sur ta poitrine.
.
.
Je me meurs de mon chagrin,
Tu t’es enfuie de ma vie.
J’ai perdu le doux chemin
Me menant au paradis.
.
.
Mes nuits sont devenues chastes,
Mon lit n’est plus qu’un enfer,
Pour toujours mon cœur se taire.
.
.
Je suis comme un exilé
Perdu pour l’éternité.
Tu m’as volé mes baisers.
.
.
Tous droits réservés © BADAR.2015.
.
.
___BADARINE___
.
J’ai brûlé mes mouchoirs
Je vis dans l’espoir.
Elle est venue vers moi,
C’était ? Il y a deux trois mois.
Enfin je m’abreuve
Dans l’oasis de son coeur.
Je touche ce mirage,
Je l’aime avec rage.
Elle deviendra mienne.
Tout de nous se déchaîne.
Nos corps en perdent haleine,
Dans le feu nous emmènent
Vers l’éternel hédonisme.
Douceurs salvatrices
De deux êtres en osmose
Tels les pétales de rose
Aux parfums D’Éden..
.
Je pose mon crayon,
J’ai perdu la raison.
C’est en elle que mon coeur chante
Aux rythmes de ses soupirs,
Ritournelle aimante
De deux corps en désir.
Puisse le temps s’arrêter
Et nous donner à jamais,
À jamais, à jamais, à JAMAIS …

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

20 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires