Qu’on continue ce qui ne doit être contenu ! – Ilef Smaoui

 

Encore sept jours qui vont éclore
Encore sept nouvelles aurores
Encore sept soleils aux rayons d’or
Encore sept nuits où l’on s’endort
Continuons à apporter nos trésors

Continuons à aimer de telle sorte
Que la rancune dégage des aortes
Même si les autres détruisent nos récoltes
Encourageons cette bonne révolte

Continuons à exercer notre vouloir
De semer les graines de l’espoir
Même si les autres se moquent de ce pouvoir
Encourageons ce qui aide à se ravoir

Continuons à allumer la lumière
Dans toutes les âmes rancunières
Même si les critiques des autres sont un nid de vipères
Encourageons ce qui est prospère

Continuons à colorer la vie en parme
Pour faire sourire les visages en larmes
Même si tous les autres nous pointent leurs armes
Encourageons la joie à faire du vacarme

Continuons à tambouriner l’amour à perdre haleine
Pour qu’il traverse les gènes de l’ADN
Même si les autres le ruinent et distillent la haine
Encourageons ce qui apaise les peines

© Ilef Smaoui – 26/02/2018

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

20 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires