Quand la photo confirme les mots …_ ILEF SMAOUI _

On a dit que l’merveilleux
Nous fait fermer les yeux
Tellement il est si soyeux
Tellement il est loin de l’ennuyeux

J’ai cru encore à ces mots
Quand j’ai vu ma propre photo
J’ai su que ce n’est pas faux
Quand le cœur ressent le beau

Une réaction spontanée
Une évasion instantanée
Dans un moment satiné
Dans une durée indéterminée

Une respiration qui tient longtemps
Qui tient ce qu’on aime tant
Dans toute saison dans tout temps
Puissamment fort épatant

Un reflexe suite à un stimulus
Un moment amplifié de tonus
On voit même sourire le cactus
Il n’existe plus ni malus ni bonus

14089195_957561947703067_5176673522194402685_n

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

7 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Brahim Boumedien
Membre
31 août 2016 12 h 41 min

Oui, chère amie : quand le coeur ressent le beau il faut lui faire confiance, car le coeur ne se trompe pas. Il le prouve, comme tu l’écris si bien, en agissant sur le moral, en stimulant le bonheur, en apportant la joie. Ilef, je te souhaite beaucoup de bons moments ; j’aimerais qu’ils s’éternisent: tu le mérites tant, chère amie ! J’ai l’impression que tu vis là, l’une des plus belles périodes de ta vie ! Ce n’est que justice ! Merci pour ce partage cordial !