Poète de Badar – Dominique Schreinemacher

_POÈTE_ de BADAR…03/2015.
.
Parfois mes mots ne parlent plus ;
Ils ont perdu leur vertu.
Mon crayon s’enfuit et me fuit,
J’aimerais rester dans ma nuit.
.
Oh ! Triste plume en jachère,
Tu as perdu ce parfum,
Doux embaumeur de tes vers.
Quel triste dessein lointain
.
Poète ! Regarde vers le ciel
Et jouis du soleil levant.
Danse comm’ la belle hirondelle
Embrassant, caressant les vents.
.
Encre ! Fais chanter les mots,
Plume ! Cours dur l’écritoire.
Ensemble essuyons les maux,
Dessinons enfin l’espoir.
.
Tous droits réservés © BADAR…
.
https://www.facebook.com/pages/BADAR/1448841078664541

11079624_1053808867969258_2961370432505747559_n

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

20 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Elhoucine Bouhlou
Elhoucine Bouhlou
Invité
26 mars 2015 9 h 56 min

Quand les maux harcèlent les mots, l’encre saigne et écrit de beaux textes. Très beau poème. Merci beaucoup !

Plume de Poète
Administrateur
26 mars 2015 7 h 03 min

C’est superbe Dominique !
La plume est la main du coeur qui laisse glisser sur le papier l’encre des mots qui jaillissent vars les lecteurs.