Ne rien m’imposer – Colette Guinard

NE RIEN M’IMPOSER

Arrivée où j’en suis , après toutes ces années
Ne rien m’imposer ,me laisser ma liberté
Celles de :choisir , décider et agir
Selon ma propre décision et mes envies

Qui ne sont pas forcément acceptées
Je suis maintenant totalement libérée
De toutes obligations ,dignes d’appréciations
Pour demain et les jours à venir

Sans que quiconque ,m’impose sa loi
Me laisser libre dans mon choix
Me dicter quoi que ce soit serait une aberration
Ne pas m’emmener sur un chemin de croix

A l’avenir respecter mon devenir,il m’appartient
Moi seule peut décider de mes désirs et mon avenir
Ne rien exiger ,rien m’imposer, je le maintiens
Ainsi nous créerons une complicité

Qui n’aura d’égal que le droit de chacun
Dans un accord fusionnel et commun
Nous marcherons main dans la main
Pour moi, vivre enfin, ma libération

Texte de Colette Guinard

4.7 3 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

18 vues
Colette Guinard

Colette Guinard (440)

Je suis marié à Jean depuis 63 ans ,nous nous sommes connus gamins 14 et 17 ans , nous nous aimons d’un amour idyllique qui a enrichi ma vie et m’a donné des ailes ,de l’inspiration pour la peinture,la sculpture, la poésie , je suis en fauteuil roulant depuis treize ans après un A V C !
Actuellement je vis dans un résidence seniors afin d’être proche de mon époux qui est en face dans un ehpad en fauteuil roulant lui aussi ayant fait un très grave A V C il a perdu toute son autonomie mais garde intact son intellect ce qui nous permet de vivre notre complicité !

Nos quatre enfants nous ont donné une grande famille Jean et moi attendons ensembles le bout du chemin main dans la main, rien ne vaut la vie elle mérite d’être vécue

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Alain Salvador
Membre
14 mars 2021 13 h 41 min

Liberté de vivre sa vie, tout simplement, garder sa dignité d’être humain, de dire que nos lendemains n’ appartiennent qu’à nous seuls, ne vous en déplaise!!!!

Lucienne Maville-Anku
Membre
14 mars 2021 10 h 24 min

Libre on est. Oui, Colette. libre d’être
Et ce savoir, l’intégrer, nous garde Intègres dans la liberté qui a un prix.

Dans ce poème que j’aime, vous défendez votre précieux bien et votre droit à LA LIBERTÉ, et avec fermeté, hardiesse et détermination dîtes non aux chaînes.
Oh, que ça me plaît. Libre on est.