Max le clown – Florent Muller

Max le clown

Qu’il est beau Max le clown
Il va de villes en villes, de campagnes en campagnes
Il est joyeux le clown
Il nous fait rire le clown

Max le clown est né clown
Il est né pour divertir
Né pour amuser
Né pour maquiller son nez
Max le clown

Il est l’ami de tous
Max le clown
Il est aimé, adulé de tous
Max le clown

Quand il joue
Tout le monde
L’applaudit
Max le clown

Les hippos, les musicos
Les lions, les panthères
Les serpents, les trapèzes volants
Se taisent et applaudissent
Max le clown

La foule est en jolie
Tous les soirs
Ils te demandent
Ils te veulent Max
Ils te vénèrent Max
Tu es le plus grand Max

Max le clown fait le clown
Fait le bonheur des enfants
La joie des parents

Il est dans la lumière Max
Il est au centre Max

Max le clown est joyeux
Entouré par sa troupe
C’est sa famille, sa raison de vivre
A Max le clown

Il est dans son clan
Bien plus qu’une maman
C’est toute sa vie
A Max le clown

Mais qui es-tu Max le clown ?
Que caches-tu Max le clown ?

Quand la lumière s’éteint
Tu es seul
Tu pleures
Max le clown

Quelles sont tes cicatrices Max ?
Quelles sont tes blessures Max ?

Quels sont tes tourments ?
Pourquoi n’avances-tu pas Max ?

Quand la nuit t’inonde
Tu bois Max
Tu souffres Max

Tu penses au passé
A tes parents qui te frappaient
A leurs haleines alcooliques
A toute cette violence
Que tu as subis

Tu vis tes tourments
Tu vis tes déchirures
Envie d’en finir
Envie de partir

Il est triste Max
Il est seul Max

Il est désespéré, anéanti
Alors pourquoi continuer à vivre ?

Quand le rideau est baissé
Quand la lumière s’en est allée
Que le spectacle est terminé

Derrière le clown se cache la misère
Derrière le clown se cache la colère

Il est beau Max le clown
Il fait rire Max le clown

Max le clown est parti
Un beau matin d’avril

Marre de lutter
Marre de sombrer

Max le clown s’en est allé
Parti au paradis
Parti pour ne plus souffrir
Parti pour ne plus vieillir

Là-bas il fera à nouveau rire
Là-bas pour ne plus grandir

Le spectacle est terminé
Les hippos, les musicos
Les lions, les panthères
Les serpents, les trapèzes volants
N’applaudissent pu

Tout le monde te pleure Max
Tu manques à tout le monde Max

Mais Comme le dirait la chanson
Il est libre Max !!!

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

8 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires