Les chants solaires – Ben Mustapha

A mes yeux, elle est une artiste intuitive. Elle ne me laisse pas indifférent. Chanteuse ou compositrice, c’est en peintre que je la nomme, tant ses refrains m’imprègnent à la façon de grandes fresques pleines de couleurs dont je ne peut ignorer la beauté du tracé. Ses chansons sont autant d’aquarelles aux couleurs chatoyantes et aux traits sauvages. Si ces toiles qu’elle dépeint illustrent sa vision du monde, alors le monde est pour cette jolie blonde, une fantaisie réaliste où se confondent toutes les passions.

L’entendre chanter, ne serait-ce qu’au travers de ces fenêtres superficielles que l’on ouvre et ferme selon nos souhaits, n’enlève rien du Beau que je perçois dans chacun de ses mots. À chacune de ses compositions, c’est un scintillement d’Helios qui perce au travers des épais nuages qui masquent mon ciel austère. Alors, je retrouve cette vue dégagée, et le ciel comme reflétant ses grands yeux rêveurs, se teint d’un bleu limpide. Je crois toujours que le ciel est bleu lorsqu’elle coule des jours heureux.

Aujourd’hui, le ciel était bleu, elle est heureuse.

 

©

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

7 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires