La Main – Marie Combernoux

 

Résultat de recherche d'images pour "main de travailleur"

LA MAIN

Main, tu es le reflet de l’âme, tu en dis plus long

Sur les êtres que leurs propres discours

Main, tu parles, tu révèles

La personnalité de ceux à qui tu appartiens.

 

Il y a la main de bourgeois,

Fine et racée, de celui qui n’a rien fait

De ses dix doigts.

 

Il y a la main de l’artiste et celle du pianiste

Maigre et longue comme un jour sans pain

 

Il y a la main de l’ouvrier,

Ongles abîmés, noire ou blanche

Selon qu’il est mécanicien ou plâtrier.

 

Il y a aussi la main de notaire

Qui n’aime pas serrer celle du peuple

Et se contente mollement de l’effleurer.

 

Il y a la main du médecin

Qui vous la serre d’autant plus

Que vous êtes foutu.

 

Main moite, main agitée,

Qui traduit angoisse et mal de vivre

 

Main chaude ou main glacée

Reflet du coeur

De la chaleur ou de l’indifférence

 

La main raconte ce que d’un être humain

L’on ne connaît pas bien.

©Marie Combenoux

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

20 vues
Marie Combernoux

Marie Combernoux (46)

je ne suis plus une jeunette, je suis née le 3 Avril 195....et quelque, j'ai été élevé jusqu'à mes 12 ans à Caussade (82) par mes grands parents , qui étaient agriculteurs et négociants en fourrage, j'ai été élevé entouré de nature, d'animaux de basse-cour, d'un jardin, et j'ai aussi appris l'occitan car entre eux mes grands parents le parlaient. Après 12 ans de bonheur , je suis allée vivre àToulouse, avec ma mère et son mari. A partir de là, ce fut une autre histoire.... je viens d'écrire un libre de nouvelles, réelles et fictives, et de poésies, j'attend sa sortie. Voilà un peu de moi, mais vous ne savez qu'une partie de ma vie riche et cahotique à la fois Bien cordialement.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Philippe X
Membre
5 juillet 2018 3 h 29 min

Celles qui élèvent, celles qui rabaissent, celles qui soutiennent et rassurent, qui stoppent la folle course de nos idées en appuyant “entrée” sur le clavier mais saurons nous un jour jusqu’où elles voulaient nous mener ?
Merveilleuse revue des troupes et de leur savoir faire ou pas…….. shake the hands of a fool….

Christian Satgé
Membre
4 juillet 2018 21 h 51 min

Un fort bel hommage à cet instrument qui ne peut rien sans cette cervelle de laquelle on le dissocie trop souvent. Merci Marie de rappeler la noblesse de certains gestes – voire métiers – qui peuvent sembler anodins ou archaïques.