Il a de l’importance, il orchestre tes sens…- Ilef Smaoui

Quand un jour tu entends ton cœur larmoyer
Sache qu’il est mouillé
Faut vite aller l’essuyer
Pour qu’il puisse rêver sur son oreiller
Pour se réveiller content et ensoleillé
Il est le seul à pouvoir et à savoir t’émerveiller

C’est lui qui t’entraine à vivre

C’est lui qui t’apprend ce sport qui t’enivre
Fais alors fondre tous ses givres
Pour qu’il te chante la joie qui te rend ivre
C’est lui qui t’apprend à lire livre
Qui te soulage des douleurs et t’en délivre

C’est grâce à lui que tu respires parfum d’la joie
Laisse-le toujours porter la couronne du roi
Vu son importance elle lui revient de plein droit
Il t’enchante dans n’importe quel endroit
Il te ranime t’inspire quand tes mots sont froids
C’est lui qui tisse pour ta joie sa robe d’orfroi

Alors prends soin de ton moteur de bonheur
Plante dedans la senteur des fleurs
Ne laisse jamais ton cœur rongé par rancœur
Prends soin de l’auteur des couleurs
Ne laisse jamais ton cœur chagriné en pleurs
C’est lui qui t’offre toutes splendeurs

;

©Ilef Smaoui

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

13 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires