Une absence sans fin – Kaba Fatoumata Baloka

Faim, famine du cœur, faim famine du corps

 

Corps en souffrance, cœur sous méfiance

La faim du corps de deux, deux corps

Cette absence sans fin, pour une vie sans lumière

Pour raviver les sens, la famine guérison bien besoin

Deux jours, deux mois, deux lueurs…

Absence de cette joie, une absence si accablante

Une joie vraiment besoin, sans joie sans solution

La fin d’une absence que seul il détient

Détenir mon cœur en souffrance pour un corps en besoin

Tenir mes mains pour mettre fin à ma faim

Tient la hanche pour soulager corps et cœur

Tant besoin de guérison que seul entre milieu

A 23 besoin d’abstinence, a 23 besoin de force

Sans fin d’absence corps en famine demeure

La famine du cœur avec tant de tentation

La fin d’absence pour une sensation

Comme j’aimerai le ressentir

Si sa joie reste loin, donc sa joie reste près

Absence de toi, famine dans Terre

Terre humide, Terre féconde, Terre abonde

En Elle, corps en trouble

Pour un cœur serein

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

95 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires