Ô ! Bombes- Fattoum Abidi

Ô ! Bombes

Arrêtez-vous,

Suicidez-vous,

Épongez-vous.

.

La terre pleure des maux.

.

Ô ! Bombes

Demandez à vos maîtres

De stopper vos tirettes,

La cloche crie alerte.

.

La terre pleure des maux.

.

Ô ! Bombes

Prenez-vous conscience,

Vous détruisez la terre,

Les gens et la nature crient.

.

La terre pleure des maux.

.

Ô ! Bombes

Qu’aurons-nous

Comme future génération ?

Sera-elle saine ?

.

La terre pleure des maux.

.

Ô ! Bombes

On vous sème

Dans la prairie ange

Et vous explosez aux pieds passants.

.

La terre pleure des maux.

.

Ô ! Bombes

Demandez à vos maîtres,

Qu’ils vous remplacent

 Par les œuvres de bienfaisantes.

.

La terre pleure des maux..

.

Ô ! Bombes

Vous avez tué des innocents,

Vous avez  mis des enfants

Dans la rue de l’inconnu.

.

La terre pleure des maux.

.

Ô ! Bombes

Vous avez rendu

Des contrées

Haineuses, s’indignent.

.

La terre pleure des maux.

.

Ô ! Bombes

Remplacez-vous

Par les maximes

De paix, la sécurité urge.

.

La terre pleure des maux.

.

© Fattoum Abidin6.7..2018

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

45 vues
Fattoum Abidi

Fattoum Abidi (1)

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

S'abonner
Me notifier pour :
guest
8 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Julie Magne
Membre
8 juillet 2018 14 h 07 min

Très beau texte plein d émotions. Merci

Anne Cailloux
Membre
8 juillet 2018 11 h 58 min

Magnifique texte
Que les dieux vous entendent Fattoum.
et ceux qui se disent détenteurs de leurs paroles…
Merci Fattoum
Anne

Christian Satgé
Membre
7 juillet 2018 8 h 37 min

Une injonction à laquelle on ne peut rester insensible et donc à laquelle je souscris à deux mains. Bravo et merci Fattoum. Amicalement.

Marie Combernoux
Membre
6 juillet 2018 19 h 18 min

ton texte me fait penser à l