Main tendue – Gislaine Piegay

 

 

Mains tendues
Dans la nuit du petit matin
Et le soleil resplendit
En plein coeur de nuit
Là sur les eaux
Du grand fleuve qui s’enfuient
Et qui dessinent
L’ombre d’un arbre
D’une fenêtre ouverte
A tous les chants du monde
La nuit et le jour confondus
Murmurent la chanson nostalgique
De ce qui fut….
Et le Bonheur est là
Tapi dans le silence…
Et je m’y blottis ce soir
Grand manteau de vie
Et de silence….

gislaine

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

22 vues
Sauvegardes Poèmes

Sauvegardes Poèmes (538)

Ce compte regroupe tous les poèmes des auteurs qui ne sont plus inscrits sur le site en tant que Membre afin de laisser une trace de leurs textes pour le plaisir des lecteurs depuis le site Plume de Poète.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Invité
27 janvier 2018 18 h 02 min

Texte riche sur fond de rêves, de nostalgie et d’espoir!
Adrien.