Le travail m’épuise – Fattoum Abidi

Le travail m’épuise

 

Le travail m’épuise,

Mais mon amour

Du sacré labour,

Me positive les trames.

 

Toutes  les heures,

Durant l’année,

Je travaille

Sans répit, mon amour

Du travail c’est magique,

Il me convoitise.

 

On ne s’aperçoit pas du temps,

Qui traverse  vers l’avant,

On voit se défiler les heures,

Et les ans fugitifs.

 

La vie traverse,

Le trajet,

Dans un clin d’œil,

La vie est diluée.

 

Mais nos bienfaisances,

Nous récompensent

Du temps épuisé

Et des moments consommés.

© Fattoum Abidi 10.11.2016

une femme qui pense

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

10 vues
Fattoum Abidi

Fattoum Abidi (1)

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Brahim Boumedien
Membre
10 novembre 2016 21 h 03 min

“Choisis un travail que tu aimes et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie”. C’est ce que disait Confucius. Comme Fattoum aime son travail qui devient pou elle une passion et un plaisir, la fatigue ne peut être qu’une impression…
Merci, chère amie, pour ce partage intéressant et utile !

Invité
10 novembre 2016 7 h 25 min

Beau poème sur lequel je retiens que l’amour quel qu’il soit nous aide à avancer dans la vie
Bonne journée
Amitiés