La poésie … – Ilef Smaoui

La poésie est pour le poète sa merveille
Pour le lecteur elle peut être son soleil
Elle peut souvent apporter bons conseils
Même un sommeil parfois elle le réveille

Le poète écrit ses vers comme on dépose roses dans vase
Quand son cœur se promène dans l’ultime extase
Ou quand son cœur fuit les larmes qui l’écrasent
Le cœur demeure toujours son essentielle et principale base

La poésie ouvre plusieurs variétés de fenêtres
Celle pour méditer sur les oui les non les peut être
Celle qui caresse le cœur quand elle y pénètre
Et celle qui envoie message envoie une lettre

Le poète dans ses poèmes se profile
Ses vers indiquent les fibres de ses fils
Avec lesquels il arrive à conduire à son ile
Ou peut être pour disparaître dans l’exil

Qui a dit que la plume du poète est muette ?
Qui a dit que la plume du poète parle juste aux têtes ?
Mais on l’entend même entre ses lignes secrètes
Mais c’est le cœur qui comprend ce qu’elle interprète

14642238I_641766715994178_8660173969876581792_n

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

98 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
7 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Michel Granier
Michel Granier
Invité
28 septembre 2018 19 h 49 min

Beau texte tout en profondeur, qui exprime ce que le poète fait passer à travers l’écriture. Cordialement, M.G

Brahim Boumedien
Membre
10 novembre 2016 16 h 23 min

“C’est le coeur qui comprend ce qu’elle interprètes”. En véritable poétesse, tu as tout compris, Ilef : la poésie qui part du coeur, s’adresse au coeur ; l’émetteur est un coeu et le récepteur un autre coeur et seul un coeur peut comprendre et sentir le message transmis par un coeur ! Merci, chère amie, pour ce coeur, connaisseur qui sème le bonheur !

Invité
10 novembre 2016 7 h 30 min

Magnifique poème où vous avez bien mis l’accent sur ce que nous pouvons véhiculer.
Merci pour ce beau partage
Amicalement