Le chapon & la dinde – Christian Satgé

Petite fable affable

Échappées on n’sait comment à la vigilance

De Jeanne, en la rue, volaille son cul balance…

« Quel est ce monde dans lequel nous vivons

Où, moi, Chapon, finirai graillon,

Où le bœuf qui sue n’a point de salaire,

Où le brave chien de garde à l’envie

Est battu, l’abeille flouée sans lanlère

Du fruit de son labeur toute sa vie

Alors qu’on récompense et nourrit le singe

Qu’on le respecte et qu’on le vêt de beau linge.

– Tu parles beaucoup pour ne dire rien,

L’ami, répond la dinde, tout est bien

Ainsi : l’homme que l’on sert est sot, vain, riche,

Qualités qui, chez cet aimable animal,

Vont toujours ensemble. Au moins il ne triche

Pas – Sa marotte ! – avec nous. Moindre mal

Que cela. Mais qu’espérais-tu donc, Grosse Bête ?

Être aimé parce que tu aimais ? Courbette

Devant autant de naïveté, j’avoue.

– Je ne suis pas sot : entre garde-à-vous

Et genoux pliés, las, notre vie se passe

Et j’espérais de la Justice ici-bas,

Voire son ombre, avant que je ne trépasse.

– Bah, sois utile et plus lourd sera ton bât,

Ainsi pense l’homme qui comme lapine

Lâchée dans le serpolet n’est que rapine !

N’espère pas la reconnaissance, ami,

De la main que tu nourris, même à demi ! »

© Christian Satgé – mars 2018

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

70 vues
Christian Satgé

Christian Satgé (834)

Obsédé textuel & rimeur solidaire, (af)fabuliste à césure… voire plus tard, je rêve de donner du sens aux sons comme des sons aux sens. « Méchant écriveur de lignes inégales », je stance, en effet et pour toute cause, à tout propos, essayant de trouver un équilibre entre "le beau", "le bon" et "le bien", en attendant la cata'strophe finale. Plus "humeuriste" qu'humoriste, pas vraiment poétiquement correct, j'ai vu le jour dans la « ville rosse » deux ans avant que Cl. Nougaro ne l'(en)chante. Après avoir roulé ma bosse plus que carrosse, je vis caché dans ce muscle frontalier de bien des lieux que l'on nomme Pyrénées où l'on ne trouve pire aîné que montagnard.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Fattoum Abidi
Membre
25 mars 2018 22 h 16 min

Bonsoir Christian, belle et profonde fable affable, j’ai aimé ma lecture
Belle soirée
Mes amitiés
Fattoum.