La terrasse – Simone Gibert –

Photo SG

Vous pouvez me trouver

Au petit déjeuner,

Chaque jour, assise,

Là, à l’ombre grise.

 

En rotin des fauteuils

Ici vous accueillent,

La blanche terrasse,

Les oiseaux jacassent,

Les grands ricins palmés,

Les palmes des rôniers,

Les hauts lauriers en fleurs

Emaillent de couleurs

Tous les verts du jardin

Scintillant ce matin.

Les oiseaux curieux,

Les papillons précieux,

Les lézards en chasse

Sautillent et passent,

Un oiseau s’assomme,

Les autres s’étonnent :

“C’était la liberté…

Non, une baie vitrée !”.

Le ciel est déjà chaud,

Les oiseaux cherchent l’eau

Au pied des poteries

De fin pourpier fleuri.

Quelque chose bouge

Dans l’hibiscus rouge,

Coloré, tout petit,

Long bec : un colibri.

Flamboyants ciselés,

A l’ombre déchirée,

Ficus arborescent,

D’un beau vert brillant,

Un puits presque tari

Quand l’hivernage fuit,

Voltiges d’insectes

Des guêpes suspectes,

Tournent les moustiques,

Petits, mais ils piquent,

Le décor est planté

Un mur, portail fermé.

Voici mon domaine

Pour cacher ma peine,

Enfouir tous mes remords,

Mes chagrins et mes torts.

 

Vous pouvez me trouver

Au petit déjeuner,

Chaque jour, assise,

Là, à l’ombre grise.

 

©S Gibert

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

43 vues
Simone Gibert

Simone Gibert (142)

Au MAROC depuis l'âge de7 ans.
Etudes secondaires au Lycée de Jeunes Filles à Casablanca.
dans les années 50.

Au Secrétariat d'une Entreprise de Bâtiment à Annecy.

Deux années passées au SENEGAL.

J'aime la nature, la peinture, je m'essaye à la poésie.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Ghazy Belghazy
Membre
17 octobre 2018 14 h 42 min

Magnifique poème…d’une douceur exquise !