La rétine de l’âme se pâme….- Ilef Smaoui

Ô nature comme tu es fidèle
Tu es pour nous un modèle
Toujours égale à toi-même
Toujours tu gardes tes emblèmes

Quand tu pars tu justifies ton absence
Aux âmes qui respirent ta présence
Tu n’pars jamais sans valable raison
Mais tu es là juste avec nouvelle saison

Ô nature ce que tu es généreuse
Tu nous fais des vies heureuses
En hiver été automne printemps
Tu nous offres ce qu’on aime tant

Tes mains ouvertes sont sans fracture
Ton ciel demeure toujours notre couverture 
Tu as toujours une chose à nous offrir
Tu as toujours des roses pour moins souffrir

Ô nature ce que tu es courageuse
Tu rencontres une journée nuageuse
Tu pleures dans une pluie torrentielle
Puis tu souris et reviens avec ton arc-en-ciel

Comment se protéger du vent d’l’arrogance
On l’apprend de ton zéphyr et de son élégance 
On apprend feu du ciel et aussi de ton eau du ciel
A ne plus consigner clous ou bijoux émotionnels

Ô nature tu ne connais pas mensonge
Comme promis en hiver tu sers tes oranges
Au printemps tu apportes tes jolies fleurs
Chaque saison tu lui offres fruits et couleurs

Avec tes trésors ta simplicité ta vérité tes joyaux
On apprend à ne pas faire des rimes avec le faux
Avec ta touche magique peinte sur l’univers
On se surprend à toujours trouver la rime du vers

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

28 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires