Jm’ en sortirai… – Ingrid.B

ob_ae0c19_12715367-10207193050856753-16703650034

Je m’ en sortirai…
entravée de toutes leurs chaines,,
ils ont voulu faire de moi, leur chienne,
celle qui les exaucerait ,eux qui m’ altèrent,
me marqueraient au plus profond de ma chair,
à l’ encre de mes veines, aux larmes de mes peines,
aux cris sans verbe, aux goûts de mes colères,
je m’ en sortirai….
ils ont voulu mon cœur et m’ ont pris mes peurs,
amers sont mes pleurs, mais douces mes rancœurs,
comme un pain bénit de sueur, je leur offre mon labeur,
de mes p’tites mains de fée, j’ enivrerai par leurs odeurs,
j’ offrirai des perles de lueurs, aux plus démunis, aux arbres sans fleurs,
de mon paradis en enfer , sa chaleur, je relèverai les yeux avec honneur,
je m’ en sortirai….
ils pourront me prendre, me pendre, faire de moi, une idée,
mais jamais je ne pourrai leur vendre ma liberté,
cette petite chose, une conscience, qui rehausse l’ évadé,
de peintures en souillures, ils m’ ont salement amochée,
debout, failli trébucher, mais jamais mes genoux n’ont plié,
jamais mon âme, de sa plaie béante, n’ a cessé de saigner,
jamais assise sur cet im’ monde banc, à regarder la vie passée,
je m’ en sortirai…
tout n’ est que perceptions, tout n’ est qu’ illusions, un autre monde,
la vie dans la vie… la mort dans la mort ou la mort dans la vie? que de questions…
Amour au diapason, amour et sa passion, amour à conditions,
je me perds dans mes songes, je me perds dans ma propre ronde,
me voilà vagabonde, à l’ air triste et nauséabond,
de ce pauvre baluchon pendu au bout de ce bâton,
il ne restera que le sifflement d’ une quelconque chanson,
je m’ en sortirai..
De leurs chaines, leurs barrières et leurs bannières, je ne sais qu’ en faire,
je les brûlerai comme on brûle un feu de cheminée en plein hiver,
de ces cendres encore tiède, j’ en ferai des primevères,
que sur mes longs chemins, je parsèmerai de tous côtés,
de lancers de fleurs en lancers de cœur, pour des jours meilleurs,
je changerai leurs codes, leurs lois, leurs règles, je vivrai enfin…
je m’ en sortirai…
que le malin s’ en frotte les mains, qu’ il devienne doux satin,
plus rien, adieu perpétuels chagrins, adieu mauvais tours de ce maudit magicien,
je désinvolte, m envole et quitte ta boite,ta prison, ton écrin,
plus aucuns liens, ni appartenances, oh dons divins…
douces affections aux mots brisés, déclinaisons de mon destin,
ôte ce scellé, cette signature, au bas de ce parchemin,
cesse de faire de moi, ce funeste, funambule pantin,
ôte ces laisses de mon déclin, et laisse mon esprit en enclin,
je m’ en sortirai……
2016© ingrid.B
Isbn 978-2-37855-001-1
 Prochainement
0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

43 vues
Ingrid Blot

Ingrid Blot (12)

Je m' appelle Ingrid et j' ai 38 ans.. j' ai commencé à écrire réellement à mes 16 ans, suite au décès de ma mère. Je pense que j' avais besoin de me confier à quelqu' un mais comme elle n' était plus là et qu' elle était ma seule famille... après un placement en foyer dès mes 11 ans, fugues, rebelion, abandon........ la vie n' a pas été douce, je l' avoue .. alors, j' écris pour que mes maux entre dans un monde de douceur, romantique, souvent noir et mélancolique...l' Exutoire de toute une vie.... Mais je dirais que la mélancolie est une douce Muse, où les Mots prennent vie....
bienvenu à Vous dans mon Univers
Amicalement
ingrid B

S'abonner
Me notifier pour :
guest
8 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
ChanTal-C
Membre
18 novembre 2017 23 h 29 min

Beau texte très émouvant..
Vos mots m’ont beaucoup touchée

Chantal

O Delloly
Membre
18 novembre 2017 14 h 22 min

Très poignant
touché

Bruno Bubune
Membre
1 février 2017 16 h 09 min

Les mots au secours des mots, ta vie est émouvante, j’écris à des gens en détentions , j’apprends au travers de leurs écrits leur solitude qu’on essaie aussi de combler par nos mots…
des bisous

Bruno

Brahim Boumedien
Membre
29 août 2016 16 h 38 min

Tu t’en sortiras, chère amie, oui tu t’en sortiras ! Ce ne sont pas des paroles, comme ça, en l’air, mais deux indicateurs sont en faveur de mon affirmation appuyée :
1) Ta détermination
2) L’objectif que tu t’es clairement fixé et que tu commences à réaliser. Un projet si noble ne peut pas échouer !
Merci, chère amie, pour ce partage qui inspire l’admiration. Bon vent !

Joel Sellesques
Membre
29 août 2016 3 h 37 min

Salut Ingrid ! celui là il est puissant de poème ! Toutes mes félicitations ! Bonne nuit à bientôt !