“Devoir, Honneur, Sophisme, ou la Sainte Putain” – Elsa Mary

Devoir, honneur, sophisme, ou la sainte putain - Elsa Mary

Acte I, scène I

Cinq gentils hommes, les deux spectres.

[A la cour du roi Henry VIII, les spectres d’Arthur Tudor et d’Edward Stafford sont près d’eux.]

Premier gentil homme

Deuxième gentil homme

Il faudrait pour cela que le divorce soit accordé.

Premier gentil homme

Le Pape, de toute manière, est pour la réconciliation du roi avec sa femme.

Troisième gentil homme

Etiez-vous au courant que sa majesté le roi aime toujours Lady Carey?

Premier et second gentils hommes

Comment donc?!

Second gentil homme

Leur liaison n’a-t-elle pas donc pris fin avec la naissance de la petite bâtarde?!

Troisième gentil homme

Ca, messieurs! C’est ce que Sir Boleyn et le duc de Norfolk veulent nous faire croire…à moins que ce ne soit une naïveté de leur part. Mais je peux vous affirmer sur mon honneur, que Lady Carey a encore une influence sur les sentiments du roi.

Premier gentil homme

Ventrebleu!! Et quel est sa position, dîtes-moi?!!! Joue-t-elle les intrigantes pour terrasser sa sœur??!!!

Troisième gentil homme

Nenni, mon ami. Je viens de lui parler ce matin. Elle m’a fait comprendre qu’elle ne lui adressera nullement la parole tant qu’il ne sera pas disposé à l’entendre.

Second gentil homme

Si j’entends bien…Lady Carey est neutre pour le moment, n’est-ce-pas?

Troisième gentil homme

Concernant la reine, mais pas sa sœur.

Premier gentil homme

Cela dépasse les limites de l’entendement! La reine Catherine est irréprochable! Que faut-il faire pour prouver à Lady Carey qu’elle doit la soutenir?!!!

Quatrième gentil homme

Lady Carey a fait une remarque intéressante à ce sujet.

Second gentil homme

Parce que vous étiez-là?

Troisième gentil homme

Je le confirme.

Quatrième gentil homme

Lorsqu’elle était enfant, Anne Boleyn était une enfant adorable, une vraie perle de douceur et de compassion. Contrairement à aujourd’hui, les deux sœurs étaient très proches. Aussi imaginez le choc de Lady Carey lorsqu’elle découvrit que sous ce visage d’ange bouillaient autant d’arrière-pensées.

Premier gentil homme

J’entends son chagrin.

Second gentil homme

Je la vois aisément tentant de raisonner sa sœur en vain.

Cinquième gentil homme

Le plus douloureux, c’est qu’Anne Boleyn entraine son jeune frère, Georges, dans sa noirceur. A moins qu’il ne porte lui aussi un masque?

Troisième gentil homme

Lady Carey craint qu’il n’ait pris goût à la fortune facile et qu’il soit devenu aussi corrompu que sa cadette.

Quatrième gentil homme

Pour reprendre le fil de notre débat, à ses débuts de dame d’honneur auprès de la reine, Lady Carey partageait notre point de vue. Cependant, elle ne comprenait pas pourquoi le roi prenait des maîtresses, lui qui est un homme de cœur.

[Consternation des deux gentils hommes.]

Troisième gentil homme

Ce sont ses mots, parole!

Quatrième gentil homme

Cependant après la découverte de la face cachée de sa sœur, cela l’a remis en question sur l’image que projettent les gens.

Premier et second gentils hommes

Nous comprenons…

Troisième gentil homme

Lady Carey a l’intention de demander des explications à ce sujet.

Cinquième gentil homme

Mais chut…son altesse royale arrive.

[Son des cors, arrivée du roi.]

*———-*———-*

Pour plus d’information, rendez-vous sur: www.edilivre.com/doc/517545

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

6 vues
Elsa Mary

Elsa Mary (28)

Elsa MARY, née le 15 janvier 1988, après un baccalauréat littéraire, a commencé ses études à Paris IV-Sorbonne dans le parcours Langue, Littérature, Civilisation Etrangère italien, anglais avec l'option théâtre italien, avant de se réorienter dans le parcours Théâtre, Lettres modernes à Paris III-Sorbonne Nouvelle.
Passionnée d'arts, elle a suivi des cours de sketches au café-théâtre "Le Bout", joue de la guitare, compose des partitions pour des poèmes, va voir des pièces de théâtre et des films, et continue ses recherches en autodidacte pour ses prochains textes.

Monique MORRO est née le 8 mars 1949. Elle s'est éclatée aux Baléares, pendant une dizaine d'années, en tant que réceptionniste. Puis ce fut la chute sur Paris, après un grave accident, les séjours nombreux dans un hôpital psychiatrique libre. A partir de là, elle se mit à découvrir l'écriture et le dessin automatique. C'est là où elle commença sa petite recherche en autodidacte.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires