Le crayon et le micro – Vincent Dumoulin

Par sa plume il contait la vie
Que nous rencontrons par ici
Décrivant cette part d’enfer
Pour mieux apprécier notre terre.

Par sa voix il disait la vie
Par les écrits faits par autrui
Pour les mettre dans la lumière
D’une scène qui nous éclaire.

Par sa plume il parlait du temps,
Du chemin qui est épatant
Et merveilleux quand on peut voir
Qu’à chaque pas se lit l’espoir

Par sa voix il criait autant
Que l’envie chante vers l’avant
Que le feu brille dans le noir
Jusqu’au dernier souffle d’y croire.

La voix illumine au grand nombre,
La plume travaille dans l’ombre
Compris par ceux qui comme lui
Qu’il faut des lueurs dans la nuit.

A la plume qui a compris le monde,
A la voix qui a réchauffé les cœurs,
Merci d’avoir tant donné dans la ronde
Qui vous salue en respect ou en pleure.

©Vincent Dumoulin le 14/12/2017
(Hommage à Jean d’Ormesson et Johnny Hallyday)

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

55 vues
Sauvegardes Poèmes

Sauvegardes Poèmes (538)

Ce compte regroupe tous les poèmes des auteurs qui ne sont plus inscrits sur le site en tant que Membre afin de laisser une trace de leurs textes pour le plaisir des lecteurs depuis le site Plume de Poète.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Philippe X
Membre
18 décembre 2017 3 h 32 min

trés bel hommage, pourquoi nous irions nous voiler la face d’avoir apprécier ces deux styles différents ?