CORPS – Christine Videlaine

Toi Moi l’Autre

De mon corps l’organe solaire

Toi corps étranger

De mon propre corps de lune

 

Pars – ma bouche te quitte

Viens – ma main j’étends

Je t’ai déjà oublié

A jamais je t’oublie

Regarde

 

La cicatrice invisible 

Qui court dans le creux de ma main gauche

Coupure circonscrite – éclat de feu d’un miroir – en forme de croissant de lune

 

Dommage collatéral

D’un bal perdu

 

(ta peau)

Cette trace qui en coupe

Le lisse et l’infini

Dit que tu as un corps, Adam

Et que je n’en ai pas.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

9 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires