Confidences – Simone Gibert

J‘en ai eu des amours,

J’en ai eu des amants,

Des amours pour toujours,

Des amants dans le vent.

.

Les amours pour toujours

Ont vécu très longtemps,

Ils ont fané un jour

Etant à contretemps.

.

Ils font partie de moi,

Ils ne me font plus mal,

Avec le temps je crois,

Que passé est égal.

.

Sans nom, amants des sens

Ne comptaient pas, pourtant

Ils voilaient l’absence

Qui occupait mon temps.

.

J‘ai aimé les hommes,

Ceux qui m’ont fait souffrir,

Ceux qui m’aimaient comme

On en pourrait mourir.

.

Je l’avoue sans détours,

L’amour était ma vie,

Aujourd’hui  ce parcours,

Non, je ne le renie.

.

Aucune hypocrisie

N’a pu apparaître

Et émailler ma vie,

Franchise est mon maître !

.

Je suis en automne,

J’ai un contre-poison,

Rien n’est monotone

En voici  la raison,

.

Il me prend dans ses bras

Puis il me rassure,

Et qui vivra, verra,

Vingt ans que ça dure.

.

Quand il me regarde,

Ses yeux noirs sont si doux,

“Attention, prends garde,

Ton coeur tombe à genoux !”.

.

Il ne sait pas vraiment

Combien je tiens à lui

Et mon âge tourment

S’enfuit quand vient la nuit.

.

Devant lui, aucun fard,

Je lui plais sans tricher,

Quel que soit le hasard,

Je l’ai “marabouté”.

.

Tu me guettes, Ô temps,

Seras-tu généreux

Pour laisser mon amant

M’aimer encor un peu ?

.

© Simone Gibert – 24/10/2018

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

50 vues
Simone Gibert

Simone Gibert (142)

Au MAROC depuis l'âge de7 ans.
Etudes secondaires au Lycée de Jeunes Filles à Casablanca.
dans les années 50.

Au Secrétariat d'une Entreprise de Bâtiment à Annecy.

Deux années passées au SENEGAL.

J'aime la nature, la peinture, je m'essaye à la poésie.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
12 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Brahim Boumedien
Membre
9 janvier 2020 21 h 39 min

Lorsque la poésie vient du coeur, c’est un pur bonheur ! Merci, Simone pour le partage de cette pure merveille !

Slimane Lagra
Membre
15 octobre 2019 10 h 57 min

Bravo Simone pour le partage, c’est vraiment très émouvant comme poème..Il n’y a pas d’age pour aimer ou être aimé (e).

Invité
29 octobre 2018 23 h 38 min

Une vie de femme qui a aimé.
Et qui aime être aimée encore..pour vivre.

Paul Meursanges
Membre
29 octobre 2018 13 h 02 min

On songe à une ritournelle de Piaf, où le cri de la chair défie le temps, au bal des amours c’est toujours la dernière dance qu’on veut ne finir jamais.

Invité
29 octobre 2018 9 h 10 min

Merci pour ce poème, l’amour sans fard, le vrai.Bonne journée, j’aime l’amour fou.

Christian Satgé
Membre
29 octobre 2018 6 h 30 min

Un poésie forte dans sa tendresse et tendre dans sa force. Une de vos plus belles réussites. Bravo et merci Simone…

Invité
29 octobre 2018 1 h 43 min

Très belles confidences, confiées en poésie, merci de ce partage.