Petite soeur d’un jour – Colette Guinard

Petite sœur d’un jour

 

Un jour j’ai rencontré une fleur

Fraîche comme la rosée du matin

Ses yeux couleur myrtille

Brillaient d’un éclat mystérieux

Qui ne pouvait être qu’un don de Dieu

L’espace d’une heure

Je me suis revue petite fille

A ses cotés comme une sœur

Dont j’aurai voulu partager le destin

Sur ce visage radieux

J’ai deviné ce qu’il y avait de merveilleux

Dans cet être tant aimé des siens

La bonté et la candeur

Qui vous font oublier vos chagrins

Comme une étoile elle scintille

Et reflète la sérénité et le bonheur

Par défi elle a fait de sa vie un paradis bleu

Texte de Colette Guinard

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

16 vues
Colette Guinard

Colette Guinard (432)

Je suis marié à Jean depuis 63 ans ,nous nous sommes connus gamins 14 et 17 ans , nous nous aimons d’un amour idyllique qui a enrichi ma vie et m’a donné des ailes ,de l’inspiration pour la peinture,la sculpture, la poésie , je suis en fauteuil roulant depuis treize ans après un A V C !
Actuellement je vis dans un résidence seniors afin d’être proche de mon époux qui est en face dans un ehpad en fauteuil roulant lui aussi ayant fait un très grave A V C il a perdu toute son autonomie mais garde intact son intellect ce qui nous permet de vivre notre complicité !

Nos quatre enfants nous ont donné une grande famille Jean et moi attendons ensembles le bout du chemin main dans la main, rien ne vaut la vie elle mérite d’être vécue

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Brahim Boumedien
Membre
16 août 2020 21 h 27 min

Lorsque une grande soeur poétesse s’installe auprès de sa petite soeur princesse, dans un cadre enchanteur, cela ne peut être que du bonheur ! Merci, pour ce partage !