Je ne suis pas folle – Nadège Gorek

 

JE NE SUIS PAS FOLLE

 

Mains compressées pour étouffer l’audition

Se prémunir du bruit qui vous oppresse

Ce strident cri qui vous conjure

De ne pas suivre l’avis de la majorité

Seule compte l’intuition

Celle qui guide vers les passions dénuées d’explication

 

De croyances en superstitions

La silhouette immobile

S’enlise dans des carcans institués

Que l’on peine à déplacer

Chevilles engluées, caryotype standardisé

Accrochée à la rambarde de l’existence

Se révoltent les chromosomes

Dopés par l’imagination

Pour léviter comme une ombre sur la passerelle

Du radeau des catacombes

D’un mammouth empaillé, sacrifié aux intérêts particuliers

 

Pupilles tétanisées, globes exorbités

Vision d’une frustration d’un volcan en fusion

Retenant sa lave telle la sève d’un bourgeon

Prêt à éclore, se languissant d’une illumination

J’écarquille cette irréfragable vision

Laissant se glisser les faisceaux d’une révélation

Annihilant le supplice d’un vacarme tonitruant

Obstruant l’ambition des plus clairvoyants

 

Les courbes se faufilent, facétieux instincts

Déformant les sentiers aux tonalités sanguinaires

Elles se pigmentent de bleu cyan

Fendant l’horizon de nouvelles espérances

Les spectres avancent, impassibles aux bruissements

Je ne suis pas folle, je ne suis pas folle

Mes cauchemars se dissolvent, les cris se résorbent

Pour continuer de rêver en grand

Je m’extirpe du cadran dans un soupir de soulagement

 

    © Nadège Gorek – 31/01/2018

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

114 vues
Nadège GOREK

Nadège GOREK (32)

Depuis des années que je veux écrire, pour moi, pour les mots, pour guérir de certains maux : écriture de poèmes, plus ou moins personnels, mais qui trouvent un écho parfois chez les autres, alors tant mieux si les mots ont un pouvoir expiatoire, libérateur, peu importe, tant qu'ils nous parlent !

S'abonner
Me notifier pour :
guest
9 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Invité
31 janvier 2018 19 h 42 min

Le sens de ce célèbre tableau nous est restitué avec une puissante imagination!
C’est alors que l’inspiration déborde! Un très beau texte!
Adrien.

O Delloly
Membre
31 janvier 2018 19 h 30 min

wow, impressionnant tableau de mots
vous y laissez naviguer l’espérance
c’est redoutablement écrit ainsi ; je l’ai lu plusieurs fois
et reviendrais pour tous ses sens qu’il exprime

merci Nadège
bise
olivier

Oasis Art
Membre
31 janvier 2018 18 h 43 min

C’est très profond et beau. Mots délavés de l’encombrant.
Voie dans le Rap, c’est vraiment sans fond d’oser dire cela.
continuez dans votre domaine…. vous écrivez très bien
Merci bien