Matin amer – Caroline Pivert

fotolia_75493869

Matin de pluie, café amer

Train qui s’en va vers d’autres terres

Et l’au revoir resté coincé

Là dans ma gorge trop serrée

 

L’être de chair devient image

Souvenir brut en décalage

A présent léger comme l’air

Et moi si lourde : il fallut taire

Les sentiments inavouables

Les mots de l’âme, en feu, en sang

O revolver invulnérable

Du temps qui nous dissociera

Je tremble devant tes menaces

Car il faut taire les mots aimants

Et puis l’angoisse

Ne pas effrayer l’autre soi

Pourtant qui sait secrètement

Pris dans l’identique combat

 

Je l’aime, je l’aime énormément

Je puis l’écrire ici, je livre

Ce qui s’ébat dans mes entrailles

Comme à regret

Et puis je l’ai vu me sourire

Je l’aime, et c’est précisément

Ce que je n’ai pas pu lui dire

Livrant cette étrange bataille

Tout à l’heure sur le quai

Des non-dits éternels

Des tabous indécents

En faisant à mon cœur querelle

Lui volant son dévoilement

 

Je l’aime. Je l’aime infiniment

Mais bouche bée, lèvres muettes

Figée dans l’immobilité

Peur de mes propres sentiments

Juste au moment de disparaître

J’ai baissé l’œil, tout esquivé

 

La dépression me guette

J’ai volé bien trop haut

Avec lui contre moi

Pour ne pas reparaître

Dissolue, tête en bas

J’ai volé bien trop loin

Pour que l’oubli délivre

Ma prison de chagrin

Ah, tout ce qui enivre

Et puis les lendemains !

IN “L’Inconstance des sentiments” http://www.edilivre.com/l-inconstance-des-sentiments-231c822081.html

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

42 vues
Caroline Pivert

Caroline Pivert (20)

Née en Polynésie française de deux parents tous deux navigants, j'aurais toute ma jeunesse profité de cette opportunité pour parcourir le Monde. Une chose parmi tant d'autres a planté en parallèle ses racines dans ma vie: Les mots et leur poésie.

Les romans sont un peu comme des chansons à mes yeux. Il est plus facile de comprendre le monde quelquefois sous cet angle, mélodies éphémères et pourtant si profondes, que sous les lois de la politique et du "marché".

Je publierai régulièrement des poèmes sur ce site.

En espérant vous voir les découvrir,

Caroline Pivert

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Véronique Monsigny
Membre
9 février 2016 9 h 31 min

C’est beau ! Les sentiments bien sur, mais aussi la forme, les mots utilisés. Je suis touchée’ interpellée. Comme un challenge que je voudrais relever… c’est la richesse du partage de ce site. Merci Caroline, je vais relire vos vers et y repenser, j’en suis sure.