L’effet surdineige – Jean-Marie Audrain

Je viens de me rendre compte d’un phénomène étonnant. Une population frappée partiellement de surdité

est dans la même situation qu’un emmental suisse. Je m’explique.

Il est bien connu que plus il y a de gruyère, plus il y a de trous

et que par conséquent plus il y a de trous moins il y a de gruyère. De même, plus il y a de personnes sourdes dans une population, moins il y en a qui répondent ” présent” à l’appel.

La Sauf-restes a mené une enquête auprès des sourds et il en ressort que même l’entourage des sourds disparaît avec eux.

Un enquêteur-recenseur qui demandait à un sourd, par écrit (c’est plus sûr),

s’il savait si M. Dupont, Mme Durand et Mlle Martin

étaient toujours ses voisins du dessus, du dessous et d’à côté, a obtenu à chaque fois la même réponse:

“Ces personnes, je n’en ai jamais entendu parler”. Curieux quand même cet effet de boule de neige, ou plutôt « surdineige » !

Que les sourds disparaissent, c’est un fait entendu.

Mais que leurs voisins disparaissent aussi, sans même être sourds, et sans qu’on n’en entende plus parler,

n’est-ce pas étrange?

C’est une affaire qui allait faire du bruit.

Car il y avait une injustice à réparer:

les sourds ont toujours été laissés en dehors de l’explosion démographique

qu’ils n’ont même pas entendue.

Le mutisme du gouvernement sur cet oubli en dit long. Pour ne pas ébruiter l’affaire,

le Ministre des Causes Non Entendues a voulu l’étouffer mais les sourds ne sont pas restés muets, eux,

et ont poussé un cri d’alarme.

Mais c’est Madame Cresson, remplaçante de M. Persil

au Ministère de la Surdiculture, qui a fait la sourde oreille. Les sourds se retrouvant sans oreille et sans oseille

durent faire appel à un avocat voulant bien travailler à l’oeil pour être leur porte voix.

A l’issue d’un débat houleux, Mme LINE SEY, Ministre des Décomptes à Rebours, s’est exclamée: “Les sourds existent je les ai rencontrés”!

Qu’on se le dise à l’avenir: on ne peut plus museler les sourds en faisant l’économie de leur recensement

et il faudra compter avec eux et sur eux

car, comme le dit M.McHagnott,

Ministre du Gadget, de l’Ecofolie et des Nuisances: “UN SOURD C’EST UN SOURD!”

5 2 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

14 vues
Jean-Marie Audrain

Jean-Marie Audrain (329)

Né d'un père musicien et d'une mère poètesse, Jean-Marie Audrain s'est mis à écrire des poèmes et des chansons dès qu'il sut aligner 3 mots sur un buvard puis trois accords sur un instrument (piano ou guitare). À 8 ans, il rentre au Conservatoire pour étoffer sa formation musicale.
Après un bac littéraire, Jean-Marie suit un double cursus de musicologie et de philosophie à la Sorbonne.
Il se met à écrire, dès cette époque, des textes qui lui valurent la réputation d’un homme doublement spirituel passant allègrement d’un genre humoristique à un genre mystique. D’ailleurs, il reçut de la SPAF (Société des Poètes et Artistes de France) un grand diplôme d’honneur en ces deux catégories.
Dans ses sources d’inspiration, on pourrait citer La Fontaine, Brassens et Devos.
Lors de la naissance du net, il se prit à aimer relever les défis avec le site Fulgures : il s’agissait de créer et publier au quotidien un texte sur un thème imposé, extrêmement limité en nombre de caractères. Par la suite il participa à quelques concours, souvent internationaux, et fut élu Grand Auteur par les plumes du site WorldWordWoo ! .
Il aime également tous les partenariats, composant des musiques sur des textes d’amis ou des paroles sur des musiques orphelines. Ses œuvres se déclinent sur une douzaine de blogs répartis par thème : poésie, philosophie, humour, spiritualité…sans oublier les Ebulitions de Jeanmarime (son nom de plume). Un autre pseudo donna le nom à son blog de poésies illustrées : http://jm-petit-prince.over-blog.com/
Pendant longtemps il a refusé de graver des CD et d’imprimer ses œuvres sur papier, étant un adepte du principe d’impermanence et méfiant envers tout ce qui est commercial.
Si vous ne retenez qu’une chose de lui, c’est que c’est une âme partageuse et disponible.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Alain Salvador
Membre
20 octobre 2020 0 h 40 min

Souvent les personnes qui ont une bonne ouïe pratiquent un dialogue de sourds…On voit surtout ça chez les politiciens, allez savoir pourquoi !!!
C’est votre texte qui m’a mis la puce à l’oreille, et je ne me la suis pas fait tirer longtemps pour vous en informer !