Le sou – Brise Sauvage

Relégué à la main par les cœurs éclairés,
Vénéré en maître chez les plus égarés.
Maudit des bigots aux dévotions feintes,
adoré en divinité , dans la sphère sacro-sainte.

Tel mon destin, à corps défendant, drapé
de toutes tares, souillures et insanités.
Témoin, coupable et outil de la décadence,
mordant sur la vertu, l’hydre de l’indécence.
Pourquoi me faire porter l’immondice ?
Honte à vous, seul chantre du vice!                    
Non pas que la déchéance humaine me soit nouvelle,
mais que j’en sois l’incarnation matérielle!
Pourtant, j’ai fait de vous le visage de l’aumône
en art et lettres, la main de Mécène
et aux orphelins, l’émissaire des charités
me répond l’Homme, bizarrement indigné.
De grâce, dignité vous dites?
Elle serait juge, elle vous aurait condamné!
Mon droit de réponse, au miroir je délègue.     
Face à vous-même, si vous osez vous regarder.
©brisesauvage.blospot.com
0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

18 vues
Brise Sauvage

Brise Sauvage (2)

Bonjour à toutes et à tous,

j'ai commencé l'écriture pour libérer de l'espace des scènes qui se jouent dans mon esprit et qui persistent jusqu'à ce que je m'en affranchisse, c'est donc par besoin de libérer ma pensée et pouvoir me concentrer sur autre chose, je ne fournie donc aucun effort :-) je choisis pas les thèmes non plus, le tout s'impose à moi à travers mon vécu, mon quotidien, les choses qui me plaisent ou très souvent qui m'exaspèrent. C'est donc juste quelques unes de mes humeurs et folies :-)

Merci à Vous.

Lire la suite du même auteur :

S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Fattoum Abidi
Membre
15 août 2018 11 h 58 min

Beau partage merci.

Plume de Poète
Administrateur
15 août 2018 8 h 26 min

Belle introduction poétique !
Nous avons hâte de découvrir vos autres textes…
Bien à vous,
Alain